Suivez-nous

Actrices

Argendana : « Je crois que j’ai des prédispositions naturelles pour l’anal ! »

Pierre Des Esseintes

Publié

le

Argendana, MILF argentine délurée de 42 ans, est docteur en sociologie. Mais si Argendana est une tête, c’est plutôt son cul qui l’a rendue célèbre sur le Net. Et quel cul ! L’orifice anal de cette incroyable anal queen encaisse des godes à donner des cauchemars à n’importe quel gastro-entérologue. Avec Argendana, le stretching des sphincters devient sport extrême, et la défonce anale, performance artistique. Et en parlant de défonce, on peut dire qu’avec ses collègues du porno, elle est plutôt sans pitié ! Rencontre.

Quand as-tu commencé dans le porno ?

J’ai commencé à tourner mes propres scènes en 2005 avec un appareil photo que j’avais obtenu chez un prêteur sur gages ! J’ai créé mon propre studio, que j’ai appelé « Argendana » en 2012.

D’où vient ton pseudo ?

Je m’appelle Dana Paula, et je suis argentine. Alors, j’ai décidé de m’appeler « Argendana ».

Pourquoi as-tu décidé de produire du contenu anal extrême ? Tu avais déjà ce genre de pratiques en privé ?

Pour moi, ce n’est pas si extrême car je n’ai jamais ressenti la moindre douleur ! C’est vrai que je pratique l’anal depuis mes seize ans, et que j’ai une nette préférence pour les gros calibres ! Je crois que j’ai des prédispositions naturelles pour l’anal. Il faut ajouter à cela beaucoup de pratique… et beaucoup de lubrifiant !

Quel est le premier truc que tu te sois enfoncé dans le cul ?

Une bite.

As-tu un entraînement particulier pour dilater ton anus ?

Ça fait des années que je pratique, donc c’est un peu différent pour moi. Mais je recommande les entraînements pour ceux qui n’ont aucune pratique.

Qu’utilises-tu pour étirer ton anus ? Des lubrifiants particuliers ? Du poppers ?

Je déteste les drogues pour l’anal ou le fist. Il y a deux ans, j’ai fait une vidéo pédagogique consacrée à l’anal, intitulée How to take five inches of anal dilation [« comment encaisser 12,7 cm de dilatation anale »]. Je précise, dans cette vidéo, que je ne prends ni poppers ni alcool, qui peuvent avoir de graves conséquences sur l’esprit et le corps. Je pense qu’il faut « assainir » le champ des pratiques sexuelles. Pour de très nombreuses personnes, les pratiques intimes sont le reflet de la noirceur de leur existence. Ce n’est pas mon cas. Et pour cette raison, utiliser du lubrifiant me suffit !

Quel est le plus gros gode que tu te sois enfoncé dans le cul ?

Le « Goliath » de Mr Hankeys Toys [12,8 cm de diamètre !].

Tu préfères un gode ou le poing d’un partenaire ?

J’aime les deux !

Tu ressens du plaisir quand un homme te sodomise ?

Oui, mais j’ai vraiment besoin d’une grosse queue !

Tu as toujours besoin de plus gros sextoys pour ressentir quelque chose ?

Non, ils sont tous différents, la taille compte, mais le design et la forme aussi.

Tu n’as jamais eu peur de conséquences fâcheuses sur ta santé ?

Comme je te l’ai dit, ce n’est que du sexe, je ne suis pas droguée, je suis une actrice professionnelle. Les problèmes de santé arrivent quand un garçon ou une fille débarquent sur les plateaux de tournage avec leurs dépressions ou leur problèmes personnels. La plupart des acteurs et actrices porno sont des gens qui ont perdu foi en leur vie. Et qui se poudrent le nez toute la journée. Je ne recommande absolument pas ce mode de vie. Je suis une actrice pro, j’ai une famille et des responsabilités.

Et en ce qui concerne les problèmes d’incontinence ou les hémorroïdes, je n’en ai jamais eu car j’ai des années d’entraînement derrière moi. Mon corps a une grande mémoire, et une excellente réponse musculaire, toujours avec beaucoup de lubrifiant bien sûr ! D’autres que moi font la même chose pendant des décennies !

Tu sembles assez remontée contre le milieu du porno…

Dans mon métier, je suis gênée par les gens qui se disent professionnels et ne le sont pas, qui abandonnent ou ne respectent pas les contrats, ou qui ont de nombreux complexes personnels. Ces gens-là me font perdre du temps, ainsi qu’à mon équipe. Il y a aussi ceux qui promettent du travail, et que l’on ne revoit jamais. Ce n’est pas un milieu sérieux, il est rempli de menteurs, de drogués et d’idiots [comme de nombreux autres milieux, Dana, tu ne crois pas ?], mais heureusement, j’en connais qui méritent d’être mentionnés, par exemple Katzzy (c’est la meilleure actrice que j’ai jamais rencontrée, et une personne géniale) et bien sûr Mr Hankeys Toys, cette société qui fabrique d’excellents godes, et qui ne m’a jamais laissé tomber.

Tu produis ton propre contenu. Tu as une équipe avec toi, ou est-ce que tu gères toute la production?

Nous sommes environ dix personnes à travailler sur Argendana. Je ne m’occupe pas de tout le processus de production. Je suis l’actrice principale, et parfois j’écris les scénarii. Nous avons deux réalisateurs, trois cadreurs, des acteurs et actrices, un éditeur…

A part l’anal, qu’est-ce qui te fait kiffer?

Profiter de la vie avec mes amis, et un bon asado [viande cuite au gril, spécialité argentine].

Tu comptes te servir de ta chatte, un jour ?

L’anal, c’est quand même bien meilleur, mais si tu avais davantage regardé mes vidéos, tu aurais pu constater que je me sers aussi beaucoup de ma chatte !

Tu comptes aller encore plus loin dans tes performances ?

Il n’est pas question d’aller plus ou moins loin, je laisse ça aux camgirls ! Je suis une actrice, je crée des univers et des fantasmes.

Tu as un bon parcours universitaire, c’est plutôt rare dans le porno…

Oui j’ai un doctorat en sociologie, de l’université UBA Argentina. J’ai aussi étudié le théâtre professionnel et la réalisation au cinéma. Les études en Argentine sont au moins cinq fois plus difficiles que dans n’importe quel autre pays !

Tu as un message pour tes fans français ?

J’adore la France, sa cuisine et son vin… J’aimerais beaucoup tourner en France, et avoir l’occasion d’y voyager pour découvrir la culture en profondeur. J’aime beaucoup le porno européen, surtout celui des années 80 et 90.

Comment tes admirateurs peuvent-ils te contacter ?

@ArgendanaFISTMV (Twitter)

Pierre Des Esseintes est auteur et journaliste, spécialisé dans les questions de sexualité. De formation philosophique, il est également sexologue. Il a publié, aux éditions La Musardine, Osez la bisexualité, Osez le libertinage et Osez l’infidélité. Il est aussi l’auteur, aux éditions First, de Faire l’amour à un homme et 150 secrets pour rendre un homme fou de plaisir.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.