Suivez-nous

Actrices

Quand les pornstars parlent d’amour

Dimitri Largo

Publié

le

Certes, elles font des trucs de fou et semblent surhumaines, les actrices, mais elles ont aussi un cœur qui bat sous l’armure. Beaucoup d’entre elles sont en couple et certaines se sont même confiées sur ces petites choses de la vie et de l’amour, sans lesquelles se faire prendre en double-anale ne serait qu’un cirque insensé. Ainsi parlait Zara White.

Edyn Blair

A 32 ans, la Texane rousse est une milf réputée pour son bubble butt, mais en bonne Texane, elle mène une vie de famille bien rangée. « Mon mari est très romantique. Il m’a surprise dernièrement avec une nuit de massage. Il avait acheté des huiles aromatiques, des masques de boue et m’a massée de la tête aux pieds. Après un bain, j’ai enfilé une robe de nuit et je me suis installée à table. Il avait préparé à dîner avec une bouteille de vin. Il sait que me traiter comme une déesse est le meilleur moyen pour qu’il puisse avoir mon corps ! »

Mandy Meadows

Fine et élancée, Mandy est apparue sur le circuit en 2019, démontrant de grosses capacités en anal. « La chose la plus romantique que l’on ait jamais faite pour moi est de m’emmener faire du camping sauvage. Nous avons dansé à la lueur du feu de camps. Je n’ai pas besoin de chose extraordinaire. J’apprécie l’amour en lui-même et la qualité du temps partagé. J’aime les moments de tendresse et de simples regards sont remplis de romantisme pour moi ».

Alexis Fawx

A 45 ans, Alexis est une superstar chez les quadras. Son catalogue est une vraie somme théologique. Avec elle, les hommes vont directement à l’essentiel et même les cadeaux ont un rapport avec ses fesses. « Un jour, quelqu’un m’a acheté un abricotier », avoue-t-elle. Une petite contribution à la reforestation.

Carmen Valentina

Modèle de poche, Carmen, 34 ans, fût comme Nicole Eggert dans Alerte à Malibu : sauveteuse. « Mon premier amour et moi étions Lifeguards. On s’échangeait des petits mots. Il dessinait des cœurs avec ses mains et me pointait du doigt ensuite. Je l’embrassais de loin et il attrapait mes baisers quand nous étions dans l’eau et sur des bateaux séparés ».

Charlotte Sartre

Star chez les actrices gothiques, Sartre a une définition bien particulière du cadeau qui fait plaisir, dans le registre de la famille Adams. « Mon mari m’a offert un crâne humain. Je ne sais pas à qui il a appartenu et ce ne sont pas mes affaires, mais je le garde comme un trésor ! Si vous vous demandez comment rendre une épouse gothique heureuse, débrouillez-vous pour lui trouver des crânes. C’est un cadeau premium pour les femmes mariées ». L’enfer, c’est les autres.

Penny Barber

La milf californienne opère depuis 15 ans sur le créneau du porno lesbien, mais c’est une épouse hétéro amoureuse avec une vie de famille classique. « Quand mon époux a fait les démarches pour devenir le père des enfants que j’avais eus auparavant, ce fut sa plus belle preuve d’amour. Il m’a offert plein de belles choses depuis : un bijou de chez Tiffany dans une chaussette de Noël, des lettres d‘amour, etc. Il a tous les jours des petites attentions ».

Skyler Nicole

Skyler a débarqué dans le X tôt, à 18 ans, ce qui ne l’a pas empêchée de conserver un caractère à l’eau de rose. « Mon mec de l’époque a écrit mon nom avec des fleurs et des pétales sur le sol, en me murmurant « bon anniversaire ». Quand je me suis réveillée, j’ai suivi le chemin de pétales vers le patio où m’attendais des mimosas et un breakfast ». 

Lexi Luna

Lexi Luna a de très gros seins. C’est une vestale qui a dédié sa vie au porno. Pas de tribu ou de relou jaloux à gérer, la carrière avant tout. « Mon amour de collège m’a surpris avec un pique-nique dans le parc d’un musée. C’était mignon car je savais qu’il détestait les fourmis et il l’a fait quand même ! »

Carmela Clutch

Clutch comme un trois points au buzzer de Dame Lil’, Carmela n’est pas du genre à entretenir un foyer, mais elle a vécu au moins de belles nuits. « J’étais à l’aéroport de Miami et mon avion était retardé de 24 heures. J’étais dépitée et je me suis retrouvée à boire des verres au bar. J’ai sympathisé avec le barman qui finissait de bosser. On est allé chez lui. On a fumé et joué à la console toute la nuit. Au matin, il m’a prise de la meilleure manière imaginable. Je le suppliais de continuer. L’après-midi, il m’a emmenée partout. On a même fait un tour en hélicoptère. C’était vraiment romantique de voir la ville sous un nouvel angle avec un bel étranger. A la fin de la journée, nous avons fait un dernier quickie sur la plage et il m’a déposée au terminal. Nous nous sommes quittés sur un très long baiser. C’était il y a un an et je ne l’ai jamais revu ». 

Jessica Ryan

Mine de rien, Ryan fait partie du paysage depuis 2012 et cumule plus de 300 apparitions. « J’avais rendez-vous pour un dîner romantique et j’ai des allergies alimentaires. J’avais expliqué à la personne tout ce que je ne pouvais pas manger et elle avait pris des notes. Quand je suis arrivée, elle m’avait préparé un merveilleux repas en tenant compte de tout ce que j’avais dit. C’était délicieux et le sexe après aussi ! » 

London Rose

Les femmes matures aux gros seins n’ont jamais été aussi nombreuses. Parmi les dernières venues : London Rose. Calibrée pour un clip de Pop Smoke, la blonde du Colorado risque de faire bouger les lignes et si ce n’est elle, ce sera le clebs de la domina. « Quelqu’un m’a acheté un bulldog anglais. Ça, c’est super romantique ». Et lui au moins, il est fidèle.

Lisey Sweet

La plantureuse blonde fait dans le gros lourd qui tache, niveau pro. L’exact inverse de ce qui se passe dans sa vie privée. « Quand j’ai rencontré celui qui allait devenir mon mari, il m’a emmenée à Key West, en Floride. Là-bas, il m’a acheté une bague faite de coquillages. Quand nous y sommes retournés deux plus tard, nous nous sommes baladés le long de l’eau à Mallory Square. Il m’a retiré du doigt la bague de coquillages qu’il m’avait offerte et a mimé de la jeter à la mer. J’étais décontenancée. Quand il l’a remise à mon doigt, j’ai vu que c’était devenue une bague avec un diamant. Je me suis effondrée en larmes. Il m’a demandé si je voulais l’épouser et évidemment, j’ai dit oui ! » 

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.