Suivez-nous

Actrices

C’est la fête des Milfs !

Dimitri Largo

Publié

le

La fête des mères, c’est le 30 mai, mais dans le X, elles s’amusent toute l’année ! Catégorie reine du porn, les Mothers I Like to Fuck s’arrachent auprès des fans. On le comprend : entre gros seins, âge mûr et fantasme de la belle-mère, elles ont de solides arguments à faire valoir. Voici donc une mise à jour des films qui les mettent à l’honneur et à ne pas manquer en cette période.

Ma femme aime la queue (Le coq enchanté)

Réunionnaise installée à Ibiza et désormais aux USA, Cassie de Isla a débuté en couple avec son mari Dorian. Dotée d’un corps sec et musclé, la trentenaire a acquis le statut de star sur le tard, mais qu’importe, elle le mérite tant ses prestations sont hard, classes et maîtrisées. Malgré un paquet de films Elite au compteur, il ne faut pas oublier qu’elle a également à son crédit des scènes basiques, mais très excitantes comme celle qu’elle accomplit dans Ma femme aime la queue. Cassie : une milf demandée et c’est mérité.

Lesbian Step Daughters 2 (Girlfriends Films)

Une farandole de desserts, non, mais une farandole de lesbiennes en décalage d’âge, oui ! La meilleure scène du film est probablement la dernière avec Layla Labelle et Serene Siren. Le pitch est balzacien : en pleine nuit, Layla sent qu’elle a les seins lourds et chauds. Sa belle-mère, Serene, la surprend alors qu’elle fait une recherche de ses symptômes sur le net. Après palpations, elle lui demande si elle est enceinte, ce à quoi Layla répond par la négative étant donné qu’elle est lesbienne. Il n’en fallait pas plus pour exciter la belle-doche. Une chouette scène d’initiation. Elles kiffent et ça se voit.

Les cinquantenaires sont à l’honneur (Hot Vidéo)

Certaines arrivent dans le X trop tôt, mais jamais trop tard. Illustration avec Marina Beaulieu, 60 ans, dont cinq de carrière. Cougar très appréciée par les prods et fine comme une brindille, cette libertine au style américain est pourtant du Cap d’Agde. Hard et plus si affinités, comme souvent les femmes mûres, Marina est à l’honneur dans Les Cinquantenaires… Un film dans lequel on peut la voir user un partenaire pourtant bien plus jeune.

 

My TS Stepmom volume 3 (Transsensual)

Les milfs avec un zeste de perversité en plus, ça donne les milfs à bite. Melanie Brooks en est une et elle kiffe le fils du frère de son mari. Elle profite que ce dernier, Dante, l’emmène en soirée pour lui déclarer qu’elle raffole des big guys dans son style. Ça tombe bien. Dante, lui, aime la sodo, peu importe que sa belle-mère ait une paire de grelots entre les jambes. Une jolie scène et dans l’air du temps pour une fête des mères moderne.

 

En Normandie avec Julie (Le coq enchanté)

Les cheveux blancs, le tailleur noir et les yeux clairs : Julie Holly avait cette classe qui la rendait fatale. A 38 ans, la Bordelaise aux gros seins n’apparaît plus que très ponctuellement dans des vidéos homemade et c’est fort dommage ! Raison de plus pour se jeter sur ce « En Normandie avec Julie » où on peut la voir dans une superbe partouze avec Emma Klein. Derrière son allure BCBG, Julie est très hard comme à son habitude.    

Ma mère se tape des Blacks (Zone sexuelle)

A 38 ans, Emma Klein a débuté avec son compagnon, James, chez J&M en 2017. Depuis, la libertine a accompli une jolie petite carrière, mise en pause par la pandémie. Son côté bourgeoise faisait merveille dans les rôles à textes, mais elle a également performé dans des prods plus brutes et non moins intéressantes comme Ma mère se tape des blacks pour laquelle elle se farcit la grosse queue de son ami, Joss Lescaf.

 

Mothers-in-Law (Family Sinners)

Codey est un mauvais garçon, il pique dans le porte-monnaie de la copine de sa mère, Rachael Cavalli. Pour garder son silence, elle va réclamer un gros coup de queue. Comme d’ordinaire, Cavalli est superbe et ses gros seins font merveille. Elle demeure définitivement une des milfs les plus performantes du circuit.

 

Lil Humpers 2 (Reality Kings)

Autre film à la croisée des niches, ce Lil Humpers 2 fait notamment dans les mamans BBW blacks puisqu’il y a Aryana Adin à l’affiche. Et quel morceau ! Elle se farcit son beau-fils comme elle s’enfile un whopper, après l’avoir surpris en train de s’astiquer. En position cowgirl, elle fait littéralement disparaître le gringalet qui la visite. Mais il est tellement content qu’il bande comme un centaure. Du tout bon.

 

Mom’s Cuckold 21 (Reality Junkies)

Becky a un faible pour les musiciens et si son mari est gratteux, elle préfère son beau-fils tatoué. La particularité de cette scène est d’avoir l’actrice qui regarde constamment la caméra et lui parle, de sorte que le cuckoldé, son mari, c’est vous. Capice ? En tout cas, le procédé est super excitant, mais ça doit aussi venir du fait que Becky Bandini est terriblement bandante.

My Stepmom is a Squirter (Diabolic)

Sorti cette année, ce film de Diabolic est un crossover de deux niches : les milfs et les femmes-fontaines. Kit Mercer coche les deux cases. Elle est même une des plus grosses squirteuses du porn ! Certes, le pitch tient sur la ficelle de son brésilien – elle entreprend de réconforter son step-son, largué par sa fiancée, en lui coinçant la tête entre les seins et en lui faisant bouffer sa chatte -, mais à la fin, le jeune homme oublie même qu’il a aimé une autre femme avant elle.

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.