Suivez-nous

Bio/Milieu du X

Liz Flynt : une affaire d’épouse

Dimitri Largo

Publié

le

Ça n’aura échappé à personne que Larry Flynt est mort au début de l’année. Avec la disparition du boss de Hustler, le porn a perdu un de ses pères fondateurs, mais il a gagné une héritière : Elizabeth. Discrète, pour ne pas dire secrète, la cinquième et dernière épouse du magnat est désormais à la tête d’un empire. Aura-t-elle les épaules ? L’avenir le dira, mais en tout cas, elle a été bien formée. Portrait. 

« Si le premier amendement défend une ordure comme moi, alors il vous défendra tous ». C’est beau et sale à la fois. Du Larry Flynt tout craché. De ce côté-ci de l’Atlantique, Larry Flynt n’est connu que parce qu’il a été interprété par Woody Harrelson dans un film de Milos Forman. Pourtant, alors que Hugh Heffner paradait avec la jet-set et distrayait le bourgeois via Playboy, Flynt, son Némésis, était l’épouvantail de toute une nation. Il a pris une balle pour avoir publié des photos d’une blanche et d’un black à poil. Elle l’a clouée sur un fauteuil doré mais ne lui a pas cloué le bec. Finalement, il décèdera 43 ans plus tard d’une crise cardiaque à l’hôpital Cedars Sinaï de L.A, à l’âge de 78 ans. Une mort plus paisible que celle à laquelle on le destinait. Au passage, le mogul a laissé un bel héritage, un empire vacillant certes, mais un bel héritage quand même et c’est à son épouse, Liz, que reviennent les reines de Larry Flynt Publications (LFP Inc). Une première dans le business. Née Elizabeth Berrios, la cinquième épouse du défunt cultive le secret. On ne sait rien de son âge, estimé entre 55 et 60 ans, ni de son lieu de naissance, bien qu’elle apparaisse être américaine. C’est une ancienne infirmière dont le frère, Sean, a travaillé sur des plateaux porno, dont ceux de Hustler. On suppose que c’est par son intermédiaire qu’elle a fait la connaissance de Flynt ou qu’au contraire, le boss de Hustler a filé du boulot à son beauf. Quoi qu’il en soit, elle épouse Larry Flynt le 20 juin 1998. Ensemble, ils n’ont pas d’enfant (Lui a quatre filles et un fils de ses précédents mariages).

Il y a quelques semaines, Liz Flynt a ouvert la porte de la « Forteresse » à Tom Hymes du magazine AVN, histoire de se présenter publiquement, elle qui confesse que « son mari l’a laissée avec une énorme charge de responsabilités ». En homme d’affaires avisé, L.F a toutefois préparé son épouse à lui succéder depuis de nombreuses années. « Quand il m’en a parlé, j’ai été choquée, mais je suis toujours restée tranquille par rapport à ça. J’ai toujours agi dans l’intérêt de Larry et celui de la société. Chaque fois qu’il voulait un conseil ou se confiait, j’écoutais. Je sentais que ce n’était pas bon d’objecter ou de poser des questions, mais qu’il fallait que j’écoute bien, explique-t-elle au journaliste venu l’interviewer. J’ai toujours été en coulisse, la discrète de la famille ». Désormais, il va falloir que la veuve force sa nature car elle va être guettée au tournant. « J’ai un objectif et je reste collé au plan que mon mari a préparé. Alors oui, nous avons des personnalités différentes. Mon style de management est plutôt axé sur la prudence pour peu que le travail soit fait. Il n’y a pas à s’inquiéter de la manière dont les choses vont se passer, il faut juste continuer à avancer ». Avec l’aide de Paul Cambria, avocat et plus fidèle conseiller de son mari depuis 1976, Elizabeth gère une fortune estimée à 500 millions de dollars en 2016 et dirige autour de 1500 employés. Le chiffre d’affaire de LFP est quant à lui bien gardé. « Nous sommes une société privée. Nous ne dévoilons aucun chiffre financier », stoppe la patronne. On comprend la crispation car les enjeux sont de taille pour le groupe. La pandémie a essoré les 13 clubs de strip franchisés, les casinos de Guardena et les 36 love stores Hustler Hollywood, des mamelles traditionnelles à côté des publications et des films. Concernant ces derniers, Liz Flynt assure que la société va continuer à produire. « Nous continuons à faire des films car nous avons nos chaînes à pourvoir. Nous achetons du contenu aussi et nous coordonnons avec d’autres studios. Il faut se souvenir que Larry a acheté le grand studio VCA à l’époque et possède toujours son catalogue ». 

S’il a clamé qu’Althea, se quatrième épouse retrouvée noyée dans sa baignoire en 1987, avait été l’amour de sa vie, Elizabeth a été le bâton de vieillesse du roi du porn pendant près d’un quart de siècle. Une tâche ardue au vu du caractère difficile du bonhomme. Elle n’est toutefois rien devant le taf herculéen que représente d’assumer l’héritage d’un tel personnage. Si elle peut compter sur le soutien de la vieille garde qui entourait son défunt mari (Paul Cambria, Fabio Pinto, Philip Del Rio), il ne sera pas de trop pour faire face aux appétits qui s’aiguisent. 

Hustler, ton univers impitoyable !

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.