Suivez-nous

Actrices

Aria Carson : nom de code A2M

Dimitri Largo

Publié

le

Une grande rousse aux traits anguleux et au corps sculpté par des années de volley ball, ça change des poupées peroxydées. Aria Carson a donc ce profil qui la rend rare et intéressante. 22 ans après sa naissance, la jeune femme de Seattle est une touche-à-tout vive d’esprit et qui a surtout de gros besoins sexuels. En fait, elle ne pense qu’à ça et a collectionné les hommes durant sa courte vie.

C’est avec des bagues dentaires qu’Aria s’est montrée pour la première fois dans une scène pornographique, lors d’une chaude journée de juillet 2019. Dans Orthodontic Oral Pleasures, l’heureux élu qui allait la déblayer aux yeux du monde s’appelait Ryan King et officiait pour Team Skeet. « J’étais nerveuse, mais étant donné que j’étais arrivée sur le set un peu plus tôt, j’ai pu assister à la fin de la scène précédente. Tout le monde était à l’aise. Je n’imaginais pas qu’il y aurait cette atmosphère, comme entre des collègues qui se connaissent et travaillent ensemble depuis des années », explique-t-elle à Nicole Aimee Schreiber pour le 51ème numéro de son émission Love Her Podcast. Une pipe en ferraille plus tard, Aria Carson est introduite et la mayonnaise a bien pris.

Elle ne retournera pas prendre les commandes de meubles chez Home Depot, le lundi matin et ne baisera plus avec ce mec de 38 ans qui taffait avec elle. Quant à son ambition de devenir conseillère dans une prison pour femmes, elle attendra quelques années de plus. Dans l’immédiat, son avenir sera peuplé des pénétrations profondes qu’elle aime tant et d’une fantaisie qu’elle n’est pas la seule à partager : le rimming. « Manger le trou du cul des mecs, c’est un truc bien et me le faire bouffer aussi ! Et même si je ne fais pas d’anal, j’aime sucer après une sodo dans un trio. Je suis une ass-to-mouth girl. ». Carson ne fait pas de concession sur la propreté colorectale : « Aussi longtemps que c’est clean, c’est une expérience positive pour les deux personnes ». Vu comme ça, ça peut paraître un peu crade, mais quand on sait qu’une étude a été publiée constatant que les éviers et les salles de bain des foyers contenaient plus de bactéries fécales que les toilettes, il y a matière à relativiser…

Reste que, allié à l’apparente pureté que lui confère son physique irlandais, ce zeste de perversité fait merveille auprès des studios et du public qui flairent le bon coup. « Je suis une personne ouverte et sexuelle. Secrètement, J’ai toujours pensé à faire du porno et je voulais voir si j’avais le niveau confesse-t-elle à Adult Talk. En effet, en privé, Aria Carson est déjà une séductrice chevronnée qui collectionne les boyfriends. Le pouvoir d’attraction de son cul sur les masses, elle a déjà pu le jauger. Grâce à lui, un ex lui a offert une rhinoplastie et un paquet de Benji Franklin ont été glissés dans son string alors qu’elle strippait dans les clubs de Seattle, le soir, après sa journée chez Home Depot. « J’ai des histoires et des histoires… La journée, je vendais des outils à des mecs avec leur femme. Le soir, je les retrouvais seuls à regarder me désaper », plaisante-t-elle, toujours au micro de Nicole Schreiber.

Smart et rentrant facilement dans les rôles à textes, Aria a intégré la plupart des codes du porn dès le début. « Ouvrir les angles, tenir la position et se contorsionner pour que le cadreur puisse filmer, tout ça, je l’ai intégré dès ma première scène. Cela ne m’a jamais perturbée. Au contraire, ça m’excite, car je sais que l’on se masturbera sur moi. Par contre, je n’étais pas de celles qui criaient beaucoup avant le porn. Ce n’est qu’au 5ème ou 6ème shoot que j’ai compris qu’il fallait que je sois plus expressive. Certaines filles sont naturellement plus bruyantes que d’autres ». Devant une caméra, il faut en faire des tonnes pour que l’objectif et le micro n’en gardent qu’un gramme…

Depuis un an et demi, elle est occupée à monter ses petits business à base de vidéos maison en attendant que tout reparte et comme tout est reparti, la voilà à nouveau plus souvent à Los Angeles et à Vegas qu’au milieu des séquoias dans son Nord-Ouest. Ce n’est pas fait pour lui déplaire. Le travail fait par des pros de l’image, c’est d’un autre level. Il n’y a qu’à voir son retour chez Team Skeet pour s’en convaincre.

Pour sa troisième scène, on la retrouve maquée avec le performer anglais, Quinton James. Epoque oblige, elle le présente à ses deux mères Lauren Philips et Summer Hart. Ce dernier va découvrir qu’elles partagent tout et aura droit à un reverse gang bang avec deux milfs rousses à la grosse poitrine, pendant qu’Aria lui lèchera délicatement le fondement. Certains métiers sont plus enviables que d’autres…

Journaliste professionnel depuis 2003. Rédacteur du magazine Hot Video de 2007 à 2014.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.