Suivez-nous

Actu/News

Baiser un p’tit coup c’est agréable…

Multon

Publié

le

Un p’tit coup en vitesse, ça marchait au XIX° siècle, quand le maître de maison s’enfilait la servante en coup de vent entre deux portes, peu importait son plaisir, ça faisait partie de sa fonction… mais (et bien heureusement) ça ne fonctionne plus guère (Un certain DSK a essayé et ça lui a coûté cher.)

Aujourd’hui, par contre, tout homme souhaiterait que sa partenaire prenne plus souvent l’initiative des ébats… Ou mieux, qu’elle soit munie d’un bouton magique qui déclencherait instantanément son envie de faire l’amour.

Il n’est pas simple d’éveiller le désir féminin

Le désir des hommes et celui des femmes sont deux choses bien différentes. Alors que l’homme est généralement très génital, spontané et centré sur le plaisir, la femme accorde plus d’importance à l’émotion, à l’intimité et à la passion. Ce qui excite un homme fonctionnera rarement chez une femme! Pour augmenter la libido d’une femme, il faut l’allumer émotionnellement.

Baiser_un_petit_coup-001Quand ça ne va pas (ou ne fonctionne plus)

La frigidité c’est le manque désir, le manque d’intérêt sexuel et l’absence d’excitation au cours d’un rapport sexuel. L’adjectif « frigide » cache des réalités diverses et complexes. De nos jours, le mot est insultant. Si l’on estime à 40% le pourcentage de femmes qui éprouvent des troubles sexuels de toutes sortes, seule la moitié de celles-ci s’en inquiète et, au grand désespoir de leur compagnon, les autres s’en fichent !

Baiser_un_petit_coup-005La frigidité est-elle absence de désir ou absence de plaisir ?

Frigidité est un terme qui recouvre des situations très différentes. Le plaisir se passe dans la tête avant tout. Il vaudrait donc mieux parler d’une absence de plaisir émotionnel et physique qui, conséquemment, engendrera une absence de désir.

Baiser_un_petit_coup-007Les causes de la frigidité sont très variées

Il y a de nombreux facteurs psychologiques possibles: relationnels (problèmes de couple), mais aussi des motifs physiques: (traumatisme, grossesse, ménopause, troubles hormonaux ou même un éventuel traitement médicamenteux). Voyons ça cas par cas.

Les causes relationnelles :

L’équilibre sexuel est fonction des rapports du couple et des aléas de la vie conjugale. Choc émotionnel de la défloration, excès de pudeur, vulgarité du partenaire, omission des caresses préliminaires, impuissance ou éjaculation précoce du partenaire, positions mal acceptées, infidélité. Troubles de l’humeur, complexes quant à leur physique ou simplement un manque de synchronisation (certaines femmes préfèrent le matin et d’autres ne sont disponibles que le soir.)

Baiser_un_petit_coup-003Les causes sociales :

Les conditions de la vie du couple peuvent être en cause : exiguïté de l’appartement et cohabitation déplaisante de la belle-famille (peur que les plaintes amoureuses ne soient perçues). Nouvelle croyance en une quelconque religion… Mais le motif principal du manque de désir serait le manque de temps. Beaucoup de femmes disent qu’elles n’ont pas la tête à ça, qu’elles sont fatiguées.

Les enfants

Il n’est pas non plus étonnant que de nombreux jeunes parents traversent un désert sexuel après une naissance: La diminution du désir chez la femme est naturelle quand elle devient mère car son nouveau rôle l’incite à organiser sa vie tout autrement, laissant peu de place à l’imprévu et aux fantasmes. L’éducation des enfants peut aussi être en cause, leur intrusion dans la chambre des parents ou leurs appels intempestifs à toute heure gâchent la vie intime du couple.

Baiser_un_petit_coup-014Les causes Physiques : Le diabète, les affections endocriniennes, cardio-vasculaires, infectieuses, toxiques (alcool, toxicomanie) ou médicamenteuses (psychotropes, anti-hypertenseurs, etc.) Les suites d’un avortement…

Comment relancer les relations entre partenaires

Comme au début de votre relation, faites-la se sentir désirable…

Une femme ne doit pas penser que vous voulez faire l’amour « TOUT COURT« . Ce qu’elle veut sentir, c’est que c’est AVEC ELLE que vous voulez faire l’amour, il faut une mise en valeur personnelle. Respectez ça et ça ira mieux car même si votre désir pour elle vous semble évident, il faudra prendre le temps de le lui démontrer: Regardez-la dans les yeux, caressez-lui la nuque, massez-lui les épaules… Les gestes les plus simples sont souvent les plus efficaces! Les femmes sont sensibles aux mots et aux paroles. Un simple compliment personnalisé peut jouer un grand rôle pour faire naître son désir sexuel, surtout si vous le murmurez doucement à son oreille! Gestes et compliments ne doivent pas se limiter aux moments où vous avez envie de sexe. Si vous arrivez à la convaincre qu’elle est attirante et désirable en tous temps, elle aura plus souvent envie de faire l’amour avec vous.

Baiser_un_petit_coup-011Faites-lui oublier son quotidien

Pensez que, si vous clôturez votre travail en rentrant à la maison, il n’en est pas de même pour elle. Il suffit qu’une femme ait la tête ailleurs pour que son envie de faire l’amour s’efface. Pour elle comme pour vous, stress, la fatigue et les tâches quotidiennes sont, au même titre que la télévision et l’ordinateur, de grands ennemis de la libido. Elle est fatiguée parce qu’elle croule sous les corvées? Allégez son fardeau. Elle en a marre de préparer le dîner, invitez-la au restaurant. Elle est stressée par le boulot? Préparez-lui un bon bain chaud puis offrez-lui un massage relaxant. Elle appréciera toutes les petites attentions que vous lui prodiguerez. Surprenez-la avec une atmosphère propice à l’amour. Eliminez les «irritants» (le téléphone, le GSM, l’internet, la télé…) et faites jouer sa musique préférée pour la détendre.

Baiser_un_petit_coup-018Découvrir les désirs féminins

Observez ce que les femmes achètent dans les stands des foires de l’érotisme ou bien dans les « Love-Shops » qui leur sont plus destinés qu’à vous: Elles achètent très rarement des DVD, peu de godemichés, mais des parfums, des huiles de massage, des bougies parfumées, des dessous érotiques… Ce qui démontre bien les goûts féminins… À vous d’en tenir compte.

Donnez-lui donc le temps du désir

Pour un homme, deux petites minutes suffisent pour qu’il soit prêt à l’amour. Mais pour une femme c’est souvent bien plus long. Même physiquement, l’excitation peut prendre du temps à se manifester. Les préliminaires sont très importants car ils lui permettent de se préparer, principalement par la lubrification. Inutile de vous jeter tout de suite sur ses parties génitales, il est préférable de commencer plus loin et de se rapprocher peu à peu. Commencez par son visage, ses cheveux, son cou, puis descendez tout doucement en vous arrêtant sur ses épaules, ses seins, son ventre. N’oubliez pas que tout le temps que vous prendrez pour la dorloter rendra votre propre plaisir encore plus agréable, car il n’y a aucune limite à la sensualité d’une femme dont le désir est pleinement éveillé !

Baiser_un_petit_coup-013Des cas particuliers, aussi :

Mais ne généralisons pas. Certaines femmes sont émoustillées par des ambiances plus « spéciales » qui relèvent d’un fantasme de soumission, d’une excitation engendrée par de la crainte ou de l’angoisse (être commandée, attachée, exhibée ou prise dans un lieu où le couple peut être surpris. Etc.). Dans ces cas, il y aura lieu de vous adapter aux fantasmes de votre partenaire pour l’amener à son excitation sexuelle personnelle.

Les (futurs) médicaments excitants pour femmes.

Un gel nasal à la testostérone

Un médicament à la testostérone est actuellement testé pour traiter les troubles du désir sexuel (et aussi l’anorgasmie). L’administration de ce produit par le nez serait particulièrement efficace pour agir sur le désir et l’excitation psychique et physique des femmes. Une étude a été faite sur deux groupes de 32 femmes. Dans le premier groupe, 16 souffraient de troubles du désir, 16 autres souffraient d’anorgasmie: toutes ont reçu ce médicament à la testostérone par voie nasale. Le deuxième groupe a été traité avec un placebo. Les réactions psychiques et physiques ont été observées dans les heures suivantes simultanément à la projection de films érotiques.

Baiser_un_petit_coup-016Résultats des tests :

Les scientifiques ont noté une augmentation du désir et de la sensation d’excitation chez les femmes ayant reçu le vrai gel. Sous l’effet de cette testostérone, l’amplitude des pulsations artérielles au niveau du vagin a augmenté, par conséquent même les femmes qui ont des difficultés à avoir un orgasme y parviennent mieux. L’hormone sexuelle mâle est capable d’amplifier le désir et l’excitation génitale et psychique. C’est ultrarapide. On inhale et une heure après, les premiers effets sont là. Ce fameux produit nasal devra encore être testé auprès d’un plus grand nombre de femmes, des recherches plus complètes seront menées sur les effets de la testostérone sur l’organisme. Mais il faudra néanmoins une dizaine d’années encore pour étudier tous les risques éventuels liés à la testostérone. Pour le moment, les effets indésirables des traitements ne concernent que 10% des femmes, mais un réveil de l’acné ou un développement accru de la pilosité pourraient faire retomber tout argument sensuel.

Le Lybrido

Le labo néerlandais « Emotional Brain » a créé le Lybrido, un médicament pour aider les femmes qui ont besoin de (re) dynamiser leur vie sexuelle. Ce nouveau médicament sera sans doute mis sur le marché en 2016. Evidemment, cela crée une polémique comparable à la mise en vente de la pilule contraceptive dans les années 1960. En effet, certains scientifiques estiment le Lybrido « trop efficace » et craignent que la gentille mère de famille ne se transforme en terrible nymphomane (éventuellement infidèle), ce qui bouleverserait le bon fonctionnement de la société. Cette polémique prouve une fois de plus que l’épanouissement sexuel féminin effraie encore car, malgré les progrès de la civilisation, il reste une vraie peur de créer des femmes infidèles. Les industries pharmaceutiques ont donc été forcées de brider la formulation de ladite pilule pour obtenir l’autorisation de mise en vente en 2016.

Baiser_un_petit_coup-015L’Osphena pour la frigidité due à la ménopause

L’Osphena, qui devrait bientôt être mis sur le marché, est une pilule qui vise à faciliter les relations sexuelles des femmes ménopausées. Le déficit œstrogénique lié à la ménopause peut causer une sécheresse vaginale, rendant la libido inconfortable. La pilule Osphena veut lutter contre les douleurs que peuvent ressentir les femmes ménopausées pendant leurs relations sexuelles (dyspareunie). Ce médicament, qui contient des œstrogènes, les aiderait à retrouver leur libido en assouplissant les tissus et en augmentant les sécrétions. En prenant la pilule une fois par jour, les tissus seraient moins fragiles. Evidemment ces médicaments ne sont (ou ne seront) disponibles que sur prescription médicale car tous les médicaments ont leurs contre-indications que vous ne connaissez pas. Evitez donc l’automédication et surtout les achats via l’internet. Là c’est au mieux, de faux médicaments, escroquerie à la farine et au pire, des produits « bricolés » ou des médicaments mal copiés qui sont franchement dangereux pour la santé.

Imaginez…

Vous vous plaignez d’un manque d’intérêt de votre partenaire envers les plaisirs sexuels… QUAND VOUS désirez faire l’amour. Mais imaginez-la sexuellement frénétiquement agressive et éternellement insatiable! (On en connaît.) A vingt ans, vous tiendrez peut-être le défi, mais à trente? Vous vous lasserez de vos relations répétées avec la même personne. Et à quarante ans? Tant qu’à jouer avec des médicaments pour elle, ce sera alors à votre tour de passer au Viagra (ou Vivanza, son générique beaucoup moins cher)… et même avec ça, tiendrez-vous la route ?

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.