Suivez-nous

Actu/News

Mieux connaître le corps des femmes

Multon

Publié

le

Il s’agit de leur offrir le maximum de plaisir. Devenez un esthète en matière amoureuse pour les revoir, pour qu’elles s’attachent à vous, pour qu’elles vous redemandent… pour qu’elles parlent de vous et que parfois, elles vous recommandent à leurs amies intimes (volontairement ou non).

La façon la plus raffinée de conduire une femme vers des paradis sensuels intenses sera de vous oublier pour ne plus voir qu’elle. Il s’agit d’accorder toute votre attention à vos partenaires. Ce n’est que si vous êtes sensible à la beauté de leurs extases que vous pourrez vous comporter en altruiste pour devenir l’auteur de leurs plus intenses jouissances.

Amenez les choses doucement.

Mieux_connaitre-04

Si elle est concentrée sur autre chose, soucieuse, bref qu’elle n’est pas en train de penser à l’amour, il ne faut surtout pas l’aborder trop impétueusement, pas question d’aller directement au sexe, vous obtiendriez un refus ou une réaction désagréable.

Essayez toujours d’amener les choses dans un contexte calme, détendu, sans bruits extérieurs. Vous avez, bien sûr, éteint la télé. Ce diffuseur de bêtises est le pire ennemi du couple et le plus crapuleux des antidotes à l’amour. Vous ratez les infos? Et alors? Que pourriez-vous changer au cours des choses? Eteignez, débranchez, revendez ou détruisez définitivement cet appareil. Eteignez aussi votre téléphone portable et débranchez votre téléphone fixe, lancez un disque de musique douce (mais pas la radio qui risquerait de vous distraire par sa « page » de publicité) et tamisez les lumières.

Après avoir bloqué toutes les possibilités d’intrusion du reste du monde, isolé avec votre partenaire, il s’agira de l’amener à une liberté d’esprit convenant aux plaisirs sensuels.

En principe, plus l’esprit de la femme est éloigné de l’idée ou de l’envie de faire l’amour, plus il faut commencer votre approche par des endroits éloignés: le visage, la nuque, les épaules.

Soyez progressif et patient, tendre et attentionné.

Mieux_connaitre-02

Commencez par la regarder en la déshabillant. Puis contemplez-la très longuement sans la toucher : elle ferme les yeux, votre regard est indiscret, mais elle apprécie, elle aime se sentir admirée.

Un plaisir voyeur :

Faites descendre vos yeux depuis son visage jusqu’à son cou, jusqu’à ses seins, sur son ventre, sur ses cuisses, regardez la beauté de sa cuisse, regardez le petit bombé de son ventre, revenez sur les seins, faites-en le tour de vos yeux. Le fait de l’admirer suffira déjà à provoquer votre érection, mais peu importe, vous n’en avez pas encore besoin.

Approchez vos mains (vérifiez que vos mains sont chaudes). Soyez tendre et délicat. Il ne faut pas la surprendre, presque comme si elle était endormie. (Notez que c’est aussi une façon adorable de réveiller une femme encore à demi assoupie). Pour ne pas la brusquer, posez affectueusement vos mains sur son visage, sur ses joues, autour de ses tempes, prenez son visage entre vos mains, donnez-lui quelques légers baisers sur le front, sur les yeux, sur le nez, sur les lèvres, sur les joues, doucement. Attention! Avez-vous pensé à vous raser pour la couvrir de baisers?

Caressez ses cheveux, ses joues. Effleurez délicatement son corps, ses contours. Suivez le parcours de caresses du regard. Posez vos lèvres sur les siennes (n’essayez pas de lui faire un vrai baiser pour l’instant). Posez simplement vos lèvres tendrement, écartez vos mains, faites descendre vos mains sur son cou, sur sa nuque sur ses épaules, sur ses bras, caressez-la sur les côtés des seins, sous les biceps, sur le ventre, au creux des genoux, à l’intérieur des cuisses… un peu « dans le désordre » pour créer un « suspense ».

Mieux_connaitre-01

Glissez vos lèvres sur sa joue, sur ses oreilles, derrière ses oreilles, sans casser le rythme de vos gestes, sans rupture… Vos lèvres courent le long de son front, de ses tempes, de son cou, sous sa gorge, dans le creux de sa gorge, le haut des épaules. Vos mains et vos lèvres se suivent, elles s’accompagnent. Vos mains glissent légèrement, délicatement d’un endroit à l’autre comme un fleuve tranquille. Si vos caresses la chatouillent, appuyez un petit peu, il ne faut pas seulement l’effleurer.

Voyez comme elle est adorable

Soyez infiniment doux et observez l’effet de vos caresses sur son visage et sur son corps. Quand vous la cajolez, quand elle s’abandonnera à votre regard et à vos mains, vous pourrez observer d’innombrables frémissements sur sa peau. Des ondulations sensuelles, des souffles plus ou moins prononcés. Ces réactions sont autant d’indicateurs de son degré d’excitation. Au fil de l’expérience, le déchiffrage de ces réactions vous aidera à maîtriser le plaisir que vous procurez.

Le corps de la femme est une harpe aux mille accords voluptueux et infinis, jamais identiques. Beaucoup de femmes peuvent s’exprimer par des gémissements, en rejetant la tête en arrière et en fermant les yeux. Mais chacune manifeste son plaisir à sa façon et si l’heureuse élue reste muette et immobile, ne vous en offusquez pas.

Mieux_connaitre-09

Pour éviter la routine, pour la séduire et la surprendre, faites les choses dans le désordre. Incluez les caresses au début ou au milieu de vos ébats mais pas systématiquement à chaque fois et de la même manière. Une fois acquis quelques principes de base, laissez vagabonder votre imagination et apprenez à prendre du plaisir en faisant plaisir, vous ne serez pas déçu! Apprenez toutes les caresses qui conviennent le mieux à chacune de vos partenaires et laissez-vous une plage de fantaisie qui vous comblera l’un et l’autre.

Frustrez-la !

Approchez-vous de ses seins, ne les touchez pas encore. Faites circuler vos doigts autour de ses seins, sur les côtés, sous les seins, dans le milieu du ventre jusqu’au nombril, et même un petit peu en dessous. Surtout ne touchez pas encore le sexe. Elle s’attend à ce que vous poursuiviez vers son sexe ? Vous devinez qu’elle commence à en avoir envie ? Frustrez-la ! Remontez vers son visage !

Goût du plaisir, plaisir du goût :

Mieux_connaitre-06

Posez à nouveau vos lèvres sur les siennes sans chercher sa langue, simplement léchez l’intérieur de ses lèvres… Passez votre langue sur ses dents doucement, de la pointe de la langue. Refermez-lui les lèvres avec les vôtres. Faites couler votre bouche jusqu’aux seins en passant par le menton, par le bas de la joue, par le cou, par le côté de celui-ci, par le milieu des seins. Maintenant seulement, à ce second passage, posez vos lèvres plus près du bout des seins, prenez-le entre vos lèvres sans lécher. Faites un rond de vos lèvres autour de ses aréoles, soufflez un petit peu d’air chaud, tout doucement. Vos mains ne restent pas inactives, elles circulent lentement (un petit peu plus fermement) depuis son visage, sa tête, vos doigts massent sa nuque.

Elle est paisible, confiante, complaisante. Glissez vers ses oreilles, revenez derrière ses épaules, replacez vos mains autour de ses seins, tenez-les dans vos mains et faîtes voyager votre bouche d’un téton à l’autre pour l’embrasser sans le lécher. Avant de pointer une petite langue sur la pointe de son sein donnez deux ou trois petits coups de langue puis tétez comme si vous vouliez boire le lait, doucement, jamais très fort. Quand vous sentez la pointe de ses seins devenir un petit peu dure, pincez un petit peu ses tétons entre vos lèvres, mais sans les dents!

A suivre…

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.