Suivez-nous

Gay

Le sexe gay avec une cagoule

Thomas Fap

Publié

le

Ça vous paraît être une drôle d’idée ? Et pourtant… La cagoule est plus à la mode que jamais dans le porno gay et commence même à s’inviter dans vos plans culs. Qu’y a-t-il de bandant dans cet accessoire ? A quel fantasme la cagoule nous renvoie-t-elle ? Décryptage.

Bad boys discrets

L’un des premiers labels a avoir fait pleinement recette avec l’utilisation de la cagoule est français. Quand il y a plusieurs années Citebeur a l’idée de tourner une scène avec des « racailles cagoulées », beaucoup lèvent les yeux au ciel. Quel intérêt de faire du porno avec des mecs dont on ne voit même pas le visage ? Stéphane, le réalisateur du label, n’en démord pas et va au bout du délire. Résultat : des ventes qui explosent. Pour lui, il s’agit là de joindre l’utile à l’agréable. Ses modèles actifs, castés dans les quartiers et banlieues de Paris, sont souvent hétéros et tiennent à rester discrets. La cagoule leur permet de faire du porno gay, de jouer au gay for pay ou d’assouvir des fantasmes sans « s’afficher ».

cagoule gay sexe 02La cagoule renvoie aussi et surtout à l’image du voyou, du bad boy qui se prépare à dévaliser une banque. Et les étalons de se retrouver (comme les titres des vidéos le précisent) à « braquer des culs ». Pour Citebeur qui a toujours joué sur le fantasme du lascar, du bogosse un peu voyou et viril, la cagoule est l’accessoire parfait. Le label en use et en abuse, amenant certains de ses modèles, qui jusqu’alors sévissaient à visage découvert à l’adopter. En solo, en duo ou lors d’orgies devenues cultes (Le gang des cagoules), les rebeus bourrins donnent chaud à leurs passifs dans les sous-sols.

Petit soucis rencontré toutefois par la marque depuis quelques temps : l’association de la cagoule à la figure du terroriste. Les textes se font alors plus prudents et évitent les jeux de mots trop maladroits ou prêtant à confusion. La question qui fâche et qu’on ose se poser : est-ce que les mecs ne trouvent pas ça encore plus bandantes suite aux récentes tragédies ? La cagoule est, on peut le dire, devenue subversive. Et on sait bien comme l’interdit, l’impensable, peut parfois stimuler la libido…

Anonymat et libération

Si dans le cas de Citebeur, la cagoule permet la discrétion pour d’autres labels elle permet encore plus : un anonymat total. Les producteurs de porno gay SM un peu trash l’ont bien compris. Le visage recouvert, on peut tout oser, plus de risque d’être reconnu. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si désormais les vidéos de porno gay amateur regorgent de mecs portant une cagoule : ils peuvent ainsi assouvir leur fantasme d’exhibition sans avoir peur d’être « marqué par le porno ». De quoi encourager n’importe qui à tenter l’expérience et libérer les corps.

Si pour les modèles c’est l’éclate sans états d’âme assurée, est-ce que les images font vraiment bander celui qui les regarde ? Devant un porno avec des mecs cagoulés, on se surprend bel et bien à être excité. Une excitation différente, qui ne vient pas de l’admiration d’un physique, d’un visage, et qui se réfère plutôt à quelque chose de cérébral. Les trips domi-soumis, dans lesquels la cagoule s’est imposée, se suffisent à eux-mêmes à travers les pratiques. Pas besoin de jolis mecs, les situations mettent à elles seules la pagaille dans le pantalon.

Toile blanche

Qu’il s’agisse d’un actif au regard de braise puissant et dominateur ou d’un petit soumis aux yeux de biche, la cagoule fait office de toile blanche. Ce garçon, c’est vous, c’est moi. On peut y projeter tout ce que l’on veut. Imaginaire stimulé.

cagoule gay sexe 03Le fait que le visage soit masqué pousse à porter l’attention sur d’autres détails : la personnalité, l’attitude, la gestuelle, la voix, les différentes parties du corps. La cagoule joue également sur la frustration: on meurt d’envie de savoir qui se cache derrière ce voile de mystère !

Du porno à la réalité

Alors que dans les productions pornos la cagoule sied à merveille aux « mauvais garçons » en tous genre, des soirées « cagoules » commencent à pulluler à travers toute l’Europe. Berlin, encore une fois, est la capitale où ce genre d’événements se multiplient.

Pourquoi aller baiser avec une cagoule sur la tête ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une expérience. Pour celui qui la porte, la cagoule lève bien des inhibitions, permet de plus facilement s’abandonner et oser. Et pour ceux qui s’entourent de mâles cagoulés, il y a l’excitation et un certain goût pour l’esthétique de l’accessoire, qui renvoie une fois encore au fantasme du mâle dominant un peu barbare qui pourrait nous kidnapper pour nous faire passer un sale quart d’heure orgasmique.

cagoule gay sexe 04Alain, 52 ans, utilise de plus en plus la cagoule pour ses plans où il domine des mecs. Il nous explique : « Je trouve qu’en tant que dominateur, la cagoule offre instantanément une certaine prestance. Elle renforce le regard, sa dureté. J’ai l’impression de devenir quelqu’un d’autre en la portant, je gagne en assurance, je me métamorphose en master ». Mieux dans ses pompes, bénéficiant d’une assurance inédite, Alain arrive à « choper » plus que jamais : « Avant j’avais toujours une appréhension. Que le mec me trouve trop vieux, pas assez comme-ci ou comme ça. La cagoule permet de se détacher de toutes les normes et stéréotypes physiques, elle nous libère des standards. On peut enfin baiser comme on est, quasiment avec n’importe qui, sans jugement ».

Faut-il en déduire que pour jouir mieux, il faut jouir cagoulé ? Allez savoir…

Thomas s'abreuve de porno depuis ses 15 ans. Après les premiers émois des VHS hétéros, il développe une passion débordante pour le x gay alors qu'Internet fait son apparition. Pornophage et curieux, tous les genres et fétiches attisent sa curiosité. Il partage ses fantasmes et addictions sur son propre blog, Gaypornocreme, et régulièrement pour le magazine gay Qweek.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.