Suivez-nous

Actu/News

Silhouettes

Cécile Saint Laurent

Publié

le

On peut montrer beaucoup sans en montrer autant.

Ombres chinoises de portugaises

Les parisiens ont de la chance : une chouette expo ouvre ses portes à la Fondation Gulbenkian jusqu’au 17 avril, et permet de connaître l’œuvre de Juliao Sarmento. L’obsession de Sarmento c’est la femme et son art s’appuie beaucoup sur cette capacité qu’à l’homme à voir ce qu’il veut voir et qu’on appelle la paréidolie. Pour voir ce que l’artiste donne à montrer, il suffit d’avoir l’esprit mal placé, ce qui est un bon début quand on regarde une œuvre.

P1645Certaines œuvres sont évidentes, mais d’autres le sont moins et on doit parfois tordre un peu le cou pour en saisir le sens. L’érotisme s’accommode bien des ombres chinoises et des clair-obscurs appuyés, justement par ce fort pouvoir de suggestion, qui rend la scène parfois vraiment bandante.

Poupées découpées

L’artiste coréen Bohyun Yoon, elle, découpe des poupées en morceaux et les suspend à des fils de nylon, créant des scènes de touze d’anthologie. Ses deux pemières œuvres en ombres chinoises, Unity et Structure of Shadow, utilisent la lumière diffusée précisément pour lui faire voir le sens réel de l’œuvre (qui pourrait n’être qu’un ensemble déstructuré de poupées désarticulées et suspendues). Et le résultat est plutôt sympa.

ombre-chinoise-3Branlette de lumière

L’érotisme en ombre chinoise, ce n’est pas vraiment nouveau. Il y a deux siècles, on fabriquait des jouets optiques avec un nom barbare (le phénatikiscope) pour y montrer, à la manière de gif animés, des scènes de cul, ou juste un peu coquines, entre bourgeois. Ce qui change aujourd’hui, c’est le pouvoir de suggestion de telles images, à l’heure où il est plus facile d’en trouver de très explicites. Alors juste pour le plaisir, on vous rappelle que chez soi, tout seul avec sa main, il est très facile de se branler l’intellect, en faisant jouer ombre et lumière.

Ombres &rotiq 2

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.