Suivez-nous

Actu/News

Idées sales et gros pixels

Vincent Lacrosse

Publié

le

Mais comment faisait-on pour se branler sans nos écrans rétina et nos fibres optiques ? Le point avec la crème des modems du siècle dernier, de 16 à 32 Ko/

Minitel érotique, porno préhistorique

51279-1413291613652Le Minitel, invention française et ancêtre d’Internet, doit une grande partie de son succès au X. Le service, arrêté en 2012, a en effet vu jusqu’à la moitié de ses connexions sur son service porno dédié, le minitel rose. De grands noms d’aujourd’hui ont capitalisé sur ce succès et parfois construit une immense fortune. Xavier Niel, l’actuel patron de Free en est son plus illustre représentant et sa société, Illiad, s’appelait à l’origine Fermic Multimedia, et gérait justement des sites de Minitel Rose. Mais quelle était la résolution de l’écran d’un minitel ? La réponse tient dans ces chiffres magiques : 36 15…

ASCII Porn

51281-1413291613696On le comprend vite, cette résolution de 36 par 15 ne laisse évidemment qu’un choix limité quant à l’affichage d’images, et on est très loin des pubs sur papiers que proposent ces mêmes sites. Aussi, pour le minitel comme pour les terminaux informatiques des années 80, la faible résolution, et l’affichage désespérement lent des images pornos, a créé tout un univers propre à cette technologie désuète. Ainsi sont apparues des images appelées les  « Ascii p0rn », du nom du langage informatique qui permettait d’afficher, à l’aide des signes qui composent le clavier, des images pornographiques. Le format ASCII avait l’avantage de pouvoir être affiché sur tous les terminaux, alors qu’un format d’image classique comme JPEG n’était réservé qu’à une élite.

Le tout premier porno web

51273-1413291615293L’ASCII porn a ainsi été la première forme de pornographie sur internet, et nombreux ont été ses contributeurs, qui tapaient vaillament, à l’aide d’un éditeur de texte, les contours de leurs pin-up aux jambes bien écartées.  Au début, les pin-ups étaient très rudimentaires et souvent humoristiques, mais les techniques se perfectionnant on assista à des dessins de plus en plus réalistes.

Idées sales et gros pixels

51269-1413291615321Aujourd’hui des artistes reprennent ce format ASCII, pour son côté délicieusement rétro, et pour son grain très grossier qui lui confère une esthétique propre. Les ASCII s’échangent également sur les sites de drague, et on les trouve encore laissés sur les livre d’or des libertins ou dans les messages privés. Des sites de fans lui sont encore dédiés, parmi lesquels asciipr0n.com, qui compile les contributions de chacun en ASCII. Encore un art du porno dont on a prédit la fin et qui résiste bien. Moralité : Christine Boutin a encore bien du chemin à faire, avant d’éradiquer le X.

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.