Suivez-nous

Actu/News

Du porno à la politique : quand il s’agit de vendre du rêve…

Vincent Lacrosse

Publié

le

Toutes les reconversions semblent possibles : du porno à la politique, il n’y a qu’un pas. Les aficionados que vous êtes n’ont certainement pas pu oublier ce doux nom : Zara Whites. Elle a fait fantasmer toute une génération dans les années 90. De son vrai nom Esther Kooiman, elle en fera désormais peut-être fantasmer une autre, non pas par ses alléchantes courbes, mais pour ses idées pour améliorer notre société. Retour sur une carrière pleine de rebondissements.

LVDX - Du porno à la politique - Visuel (2)Pour ceux qui ne la connaissent pas, Zara Whites s’est faite connaître dans le monde du porno à partir du début des années 90. D’abord comme danseuse nue dans l’émission italienne Colpo Grosso, puis comme modèle de charme pour Playboy et Penthouse. Sa carrière d’actrice X, notre Franco-Néerlandaise la débute aux côtés de Rocco Siffredi dans Buttman’s Ultimate Workout. Mais elle se fait vraiment connaître en 1991, avec son rôle dans Rêves de Cuir. Propulsée au rang de star du porno, elle remportera même un Hot d’Or en 1992, dans la catégorie Meilleure actrice étrangère.

L’ex-partenaire du célèbre étalon italien s’est lancée en politique. Elle a fait campagne pour les élections législatives dans la huitième circonscription des Yvelines (cantons de Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville, Limay) sous la bannière de l’Alliance écologiste indépendante, parti allié au Mouvement 100 % de Francis Lalanne. Alors fini le porno et bonjour la politique, elle a repris son vrai nom et compte bien se battre contre le mal-logement et la précarité. Elle se classe 11e sur 17 au premier tour avec 72 voix, soit 1,6 % des voix. Les électeurs ne la jugeant pas assez convaincante pour mériter un second tour.

LVDX - Du porno à la politique - Visuel (3)Quand elle parle de précarité, l’ex-actrice sait pourtant de quoi elle parle : elle n’a pratiquement rien gagné dans le cinéma à l’époque. À sa retraite, la future quinquagénaire a même dû fréquenter les Restos du cœur pour s’en sortir. Sans renier son passé dans le X : « Bien sûr, j’assume ! Cela fait partie de ma vie, mais ce fut bref : deux ans de hard entre 20 et 22 ans ». Esther espère bien faire entendre sa voix. Dès la fin de sa carrière dans le X, elle a voulu mettre sa notoriété au service de causes justes et chères à son cœur. En 2007, elle fait notamment parler d’elle au Salon de l’Agriculture, emballée quasi-nue dans un film plastique et recouverte de faux sang, notre végétarienne de cœur dénonçait les souffrances animales. Peut-être se représentera-t-elle à une autre élection un jour, qui sait…

LVDX - Du porno à la politique - Visuel (4)Si elle est à mi-chemin entre Brigitte Lahaie et Brigitte Bardot, on peut dire que la reconversion de Zara Whites du porno hard vers la politique n’en fera pas la prochaine Première Dame de France. Esther Kooiman viendra donc elle aussi rallonger la (surréa)liste des personnalités « célèbres », candidates aux législatives 2017 : Dieudonné, Francis Lalanne… Drôle de liste !

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.