Chris Rock : « le X a ruiné ma vie »

Aux États-Unis, les principaux acteurs comiques du 7ème art trouvent souvent un succès équivalent dans le stand-up. Chris Rock fait partie de ceux qui, comme une Foresti ou un Dubosc, rencontrent leur public sur scène. Et Chris n’hésite pas à livrer ses secrets les plus intimes pour faire rire.

Thérapie, catharsis ou juste source d’inspiration, les fans de Chris Rock connaissent tout de sa vie privée. Pendant sa dernière tournée, le comique informe ainsi les spectateurs de son addiction au porno et de ses ravages sur son couple. L’association anti-porno Fight The New Drug (Combattre La Nouvelle Drogue), noyautée par les Mormons, s’est jetée avidement sur ces aveux. L’organisme qui milite contre le X depuis 5 ans a trouvé en Chris Rock un allié inattendu.
L'addiction de Terry Crews aurait commencé à 12ans

Comment susciter rire et pitié en même temps

Dans son dernier show, le comédien raconte que les abus de pornographie le mettaient en retard de 15 minutes à tous ses rendez-vous (le temps d’une veuve poignet avant de sortir ?), le rendaient incapable de regarder les gens dans les yeux ou d’avoir une vie sociale normale. En plus de la consommation régulière de hard – ou à cause de cela selon nos potes Mormons – Chris, marié depuis 16 ans, aurait eu de nombreuses relations extra-conjugales.

Come-back des Mormons : Porn is not good for you !

Depuis, ce comique que les Français avaient découvert à l’affiche de l’Arme Fatale 4, avec Mel Gibson, Danny Glover et Jet Li, s’est fait soigner pour son addiction. Les Mormons associés, tout en rappelant qu’ils ne connaissent rien de la vie ou des problèmes de M. Rock, saluent son courage pour avoir exposé son problème. Ils rappellent que si le X n’a pas détruit son mariage, il y aurait contribué. Selon eux et selon une statistique aux origines inconnues, regarder du X doublerait vos chances de divorcer un jour.
Chris Rock entre Danny Glover et Mel Gibson

Quitte à quantifier les risques, vous devez savoir qu’il est dangereux de boire de l’alcool, de manger trop salé ou trop sucré, de faire trop de sport, de ne pas faire de sport du tout, de conduire une voiture, de prendre l’avion… Et surtout le fait de vous marier augmente de 100 % vos chances de divorcer.

Un « Expendable » drogué au X

Bref, la mode du porn-bashing bat son plein. Dans la même veine, Terry Crews, ancienne gloire du foot et star de la télé s’était confessé en 2014, expliquant qu’une addiction au X remontant à ses 12 ans (!) avait failli ruiner sa vie et l’avait amené à tromper sa femme. Terry, également connu pour ses apparitions dans les films de Stallone « Expendables », trouve extraordinaire que les hommes apprécient de regarder des photos érotiques. La star explique que malgré les ennuis provoqués par le porno, sa femme Rebecca et lui avaient pu s’en sortir grâce à leur foi et au pardon.

Terry Crews lui, a pu sauver son mariage

Et c’est là que je me dois de mettre les pieds dans le plat. Je veux bien colporter toute sorte de stupidités si elles ont le bonheur de vous faire sourire mais bon… Nos amis américains, majoritairement protestants, donnent à la foi une grande place dans leur vie. Ils adorent le principe de la confession et de la repentance publique (cf. Bill Clinton et sa pipe avouée à moitié pardonnée). Il n’est donc pas rare qu’une célébrité en mal de succès ait recours à ce procédé pour faire parler d’elle.

Confesser une addiction au porno a le double avantage de ne pas tomber sous le coup de la loi – ce n’est pas un meurtre – et de vous attirer la sympathie des chrétiens et du public en général. Il est donc fort probable que Chris Rock, comme Terry Crews avant lui, ait partagé son amour du cul pour retrouver un peu l’attention perdue des médias…

Jason Cold

À propos de Jason Cold

Reporter bilingue basé aux États-Unis, spécialiste du Xbiz américain.