[Brève #66] Les « porcs », la faute au porno ?

"La fabrique de porcs elle continue de tourner à plein. On ne s’interroge pas sur la question de la pornographie et notamment les ravages que ça fait sur les plus jeunes, la conflictualisation des rapports garçons-filles que ça entraîne. La pornographie, c’est un univers où il y a un rapport hiérarchique dominant-dominé et où les femmes sont considérées comme des choses. On ne s’interroge pas sur les publicités sexistes qui utilisent les femmes pour attiser les pulsions consuméristes des hommes. Il faut s’interroger sur les causes" : cette phrase, signée par Madeleine de Jessey, suit les différentes affaires de harcèlement sexuel, comme Weinstein ou le fameux #balancetonporc. 

Devenue président de Sens Commun, suite à l'éviction de Christophe Billan, son ancien dirigeant, elle surfe sur les différentes accusations de violences sexuelles à l'égard des femmes, tout en la remaniant bien évidemment à sa sauce, sur fond de mariage pour tous.

Et bien évidemment, s'en prendre au porno est une cible facile, avec peu - ou pas - de connaissances relatives à ce qu'il se passe dans le milieu : si c'est la notion de consentement qui est au cœur des révélations de #balancetonporc, il faut bien se rappeler que les tournages porno, dans leur grande majorité, ne se réalisent qu'à la suite de le signature d'un contrat, où toutes les parties sont au courant des exigences de chacun.

Tout comme la violence dans les jeux vidéos, on désigne le porno comme le grand méchant loup, sans aller plus en amont sur le terrain de l'éducation, et plus précisément sur celui de l'éducation sexuelle : ne serait-il pas plus pertinent d'éduquer nos chères têtes blondes (dès que l'âge le demande bien sûr) aux dangers du X et au fait que les scènes porno ne représentent en rien une relation sexuelle que l'on peut avoir en privé ?

De plus, pourquoi ne pas se poser la question de l'accès à ce genre de contenus ? Pourquoi aucune protection ne peut être mise en place pour justement éviter aux adolescents de regarder des photos ou vidéos ?

Mais avec des croyances bien ancrées, et des personnes comme Madeleine de Jessey, le porno a encore de rudes batailles à mener avant de se faire accepter et, peut-être plus important encore, se faire respecter...

La Rédaction

À propos de La Rédaction

La Voix du X vous propose les dessous du milieu du porno et tout ce qui gravite autour.