YouTube VS les super-héros du porno

Dans la grande période des mashups dans les films de super-héros, voici une rencontre plutôt inattendue. L’histoire se déroule dans le déjà très populaire Justice League XXX, la parodie gay avec notamment François Sagat, mais aussi David Wavey… un youtubeur !

David Wavey parle régulièrement de cul dans ses vidéos, comme « Trouver le point G » ou encore « Que va-t-il arriver à mes fesses ? ». Son engouement pour le porno l’a mené à se retrouver comme figurant sur le tournage du film Justice League XXX, la parodie gay considérée comme « meilleure que l’originale » selon des critiques. Son rôle est minime. Il ne fait qu’apparaître dans une scène de combat avant que les deux acteurs pornos ne se lancent dans une baise violente. Il ne joue ainsi pas un super-héros. En revanche, il s’est énormément surpris à se dévêtir pour jouer le jeu. Montrer son torse n’était pas du tout prévu pour lui, mais il a apprécié. En même temps, le jeune David est loin d’être pourri !

« Quand on m’a proposé de participer comme un extra, non nu, dans la parodie gay de Justice League, je n’y ai pas réfléchi à deux fois ! ». Il en a donc profité pour faire ce que tout youtubeur fait, à savoir raconter son histoire, via une vidéo, sur le site en question. Pour lui, que du positif ! Il nous explique déjà que rencontrer les héros qui ont bercé son enfance était génial. Tout comme rencontrer les acteurs X qu’il connaissait uniquement derrière des écrans. L’ambiance avec ceux-ci était visiblement bonne, au vu de ses accolades avec eux. De plus, l’idée de se retrouver dans un cadre de « combinaison parfaite entre mecs, lycra et sexe » n’était qu’une raison de plus pour accepter ! Gourmand le David !

Un trans joue Wonder Woman !

Son analyse sur pourquoi les gays aiment les légendes comme Superman, Batman et compagnie, est que ces gens ont une double vie, et que cela fait écho à celle de n’importe quel gay en général. « Ils cachent qui ils sont pour se montrer comme normaux. » Voici comment résume, d’une manière assez simple, l’homme habitué à sa propre caméra.

En attendant, tout le monde ne parle que de ce film de chez Mens, et personne ne tarit d’éloge pour celui-ci. Pour rappel, certains médias ont même été jusqu’à dire que la parodie était bien mieux que le film original. Les héros sont incarnés par des stars de renom, comme Johnny Rapid, mais surtout cela signe le retour de François Sagat. Ceci a donc ravi David Wavey, qui en a pris plein les yeux, à défaut d’ailleurs…

Toutes ces choses positives font du bien au porno, surtout en ces temps où les critiques et scandales pleuvent. D’autant plus qu’un youtubeur est un homme qui se veut comme tout le monde, ce qui est un bon exemple de tolérance, sachant qu’un trans joue Wonder Woman ! Le X gay mise sur des grosses productions, et celles-ci payent. Pourvu que cela continue !

Voici, pour ceux qui parlent anglais, la vidéo qu’il a tournée pour raconter son histoire :

Mickael Cock

À propos de Mickael Cock

Michael Cock est journaliste et archiviste : il suit l'actualité et l'évolution de la communauté gay depuis plus de 20 ans. Militant de santé sexuelle, les nombreuses confidences qu'il a recueillies lui permettent de relativiser sur les sexualités. De formation scientifique et théâtrale, il décrypte avec humour et logique l'inconscient sexuel de tous les sujets trop sérieux. Il contribue régulièrement pour Garçon Magazine.