[Brève #72] L’APAC et la FSC appellent à la suspension des tournages porno

Un performeur inscrit au PASS, la base de données médicale de disponibilité des acteurs porno aux Etats-Unis, aurait été testé positif au VIH. Immédiatement, l’APAC (Adult Performer Advocacy Committee) et la FSC (Free Speech Coalition), les deux bras de la représentation syndicale des acteurs pornographiques, ont conjointement appelé à la suspension des tournages, au moins jusqu’à lundi.

Malgré cette mesure de précaution, qui sera sans doute suivie par la majorité des travailleurs du milieu, ces organisations se veulent plutôt rassurante. La contamination n’aurait pas eu lieu au cours d’un tournage et le moratoire devrait vite être levé, le temps, simplement, qu’elles entrent en contact avec les partenaires récents du présumé malade et mesurent les risques de contamination en et hors plateau. 

Bien évidemment, ce genre de mesures à tendance à inquiéter autant les professionnels que le public, mais il est important de rappeler qu’elles sont moins des indices de la santé du milieu que des preuves que le système de prévention fonctionne correctement. Aussi triste que cela puisse être, le VIH continue de sévir et que l’on soit acteur ou non, on court tous le risque d’être touché. Alors, qui que vous soyez, protégez-vous et faites-vous dépister. On ne le répétera jamais assez.

Clint B

À propos de Clint B

Titulaire d'une maîtrise en cinéma, auteur d'une Porn Study à l'Université Paris VII Diderot, Clint B. est aujourd'hui chroniqueur de l'actualité porno.