Suivez-nous

Actu/News

[Brève #131] Xtube, le fanion gay de Mindgeek, ferme ses portes

Rodrigue Martin

Publié

le

La maison Mindgeek est-elle en train de brûler ? Férocement secouée par l’affaire du New-York Times puis lâchée par Visa et Mastercard, la firme canadienne est dans une situation inextricable. Ce mercredi 7 juillet 2021, une nouvelle secousse de forte amplitude se fait sentir avec la fermeture du site de porno gay Xtube. Présent sur internet depuis 2008, le site fédérait une communauté de près de 9 millions d’utilisateurs qui profitaient d’une expérience axée autour de l’échange de vidéos amateurs homosexuels. Lorsque le groupe a été contraint de procéder à une épuration des contenus non-certifiés, illégaux ou non, le site s’est vu amputé d’une majeure partie de son répertoire.

Alors que Pornhub et YouPorn jouissaient encore d’un catalogue relativement important, Xtube s’est retrouvé privé de ce qui faisait son ADN : des vidéos d’amateurs très libres, trop libres… Face à l’impossibilité d’une modération efficace pour réguler le flux de contenu sur le site, Mindgeek vient de se résoudre à fermer Xtube. Le communiqué du groupe fait état d’une fermeture le 5 septembre 2021, mais le site est d’ores et déjà inaccessible…

La multinationale recentre donc son activité sur les sites avec un fort trafic. Le noyau dur constitué autour de Pornhub, RedTube et Youporn semble encore très solide mais ce n’est plus le cas des sites qui gravitent autour. Sur ces tubes alternatifs, se côtoient des sexualités très diverses bien loin des standards hétéronormés. Homosexuels, bi, trans partagent un espace libre avec des adeptes de paraphilies diverses. C’est toute cette frange marginalisée qui va subir de plein fouet la charge des abolitionnistes.

L’effondrement de cette communauté soudée autour d’une sexualité commune rappelle le triste cas de Tumblr. Véritable berceau de la culture pornographique 2.0, le site avait banni le porno à la suite de pressions de la part d’Apple, laissant sur le carreau les millions d’amateurs ayant participé à faire grandir le site !

Le porno gay, entre autres, semble être un segment secondaire, sinon négligeable pour les tauliers canadiens qui invite la communauté à rallier le vaisseau-amiral Pornhub. Les premiers sacrifiés sur l’autel de la finance puritaine auront donc été XTube et le gay amateur. Or, le précédent “Tumblr” ne laisse augurer aucun relâchement de la part des censeurs.

Après plusieurs années en tant que pigiste dans un média régional, Rodrigue se lance dans le milieu du X.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.