Suivez-nous

Acteurs

[Brève #133] Ron Jeremy inculpé pour viols et agressions

Rodrigue Martin

Publié

le

Voilà une information attendue et prévisible mais qui pourtant fait grand bruit. Ron Jeremy vient d’être inculpé pour viols et agressions sexuelles sur près de 21 femmes. Alors que depuis plus d’un an les charges contre la superstar du X américain s’accumulent pour atteindre 34 plaintes au total, le procureur du comté de Los Angeles, George Gascon, vient d’annoncer son inculpation pour 21 des 34 accusations.

Les faits qui sont reprochés à l’acteur américain s’étendent de l’agression sexuelle d’une mineure de 15 ans, au viol d’une autre mineure de 17 ans. Lui sont aussi reprochés des faits de violence sexuelle, de sodomies et fellations contraintes et une longue liste d’abus en tous genres… L’acteur, qui comptabilise près de 1700 apparitions dans des films pornographiques, sévirait depuis 1996, date de sa première agression supposée. Son inculpation n’est une surprise pour personne, tant les charges qui pèsent sur lui sont lourdes et nombreuses.

Pourtant, le magnat du X américain ne se démonte ni ne dévie de sa ligne de défense initiée en 2020 à savoir, nier en bloc toutes les accusations. Ce mercredi, Jeremy vient de plaider « non-coupable » à tous les chefs d’accusation qui lui sont reprochés. Son avocat, non plus, ne souhaite pas changer de posture face aux magistrats. Déjà en 2020, il avait annoncé que : « Ron, au fil des années et en raison de ce qu’il est, a été le partenaire de plus de 4 000 femmes (…) les femmes se jettent sur lui ». L’instruction jugera de la pertinence de cet argument…

Pour sa part, l’industrie du porno n’a pas attendu cette deuxième vague d’accusations pour le mettre de côté. Depuis plus de deux ans déjà l’ex-performeur était persona non grata sur les salons, les rumeurs de mains baladeuses le concernant ayant depuis longtemps dépassé le cadre des comportements tolérés…

Pour l’heure, Ron Jeremy, de son vrai nom Ronald Jeremy Hyatt, encourt jusqu’à 91 ans de prison. La nouvelle audience préliminaire qui aurait dû avoir lieu le 25 octobre prochain ne devrait donc pas se tenir, suite à sa mise en accusation. Si le sort de l’acteur semble scellé, son prestige dorénavant nauséabond pèsera sans doute longtemps sur une industrie déjà en pleine crise d’image.

Après plusieurs années en tant que pigiste dans un média régional, Rodrigue se lance dans le milieu du X.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.