Suivez-nous

Actu/News

Le carnet d’adresses des plans drague du mois d’août à Bruxelles !

Yves De Kerambrun

Publié

le

Des occasions de faire des rencontres, ce n’est pas uniquement devant votre ordinateur que vous les trouverez : les sites spécialisés offrent certes un grand choix, mais cela reste une quête solitaire devant un écran. De plus, rien ne dit que vous trouverez l’âme sœur, même avec un abonnement en premium : le chasseur peut aussi être la proie !
Il suffit de voir certaines de mes relations aux crocs acérés se faire harceler par de pseudo-bombes vues en photo, qui se révèlent être des mantes religieuses lors du premier rendez-vous ! Pour les boîtes à cul, il y a l’hiver, donc en été on sort : oui mais où ?

La drague en extérieur est alors inévitable, surtout avec ce nouveau concept, celui des « apéros urbains ». Afin d’aller prendre un verre pour un prix modique et faire par la même des rencontres, les apéros sauvages rythment l’été à Bruxelles. Ils permettent de profiter du soleil et de la vie, même si on n’est pas en vacances : attention cependant, on peut facilement faire exploser l’éthylotest en multipliant les verres sans être certain de ramener une conquête dans son lit ! Mais la fête sera assurée, et c’est mieux que de rester devant son ordinateur dans l’attente d’une réponse non ?

LUNDI

La semaine commence par le lundi… jour du repos !

C’est aussi le moment de prévenir nos relations, de se donner des points de chute pour une semaine qui s’annonce riche en émotions.
Durant certaines soirées où l’on est seul, il est plutôt compliqué de draguer : en groupe de deux ou quatre, ce sera tout de suite plus facile de faire des rencontres. Donc aiguisez vos plannings, envoyez vos textos et faites marcher vos réseaux sociaux!

IMG_9385

MARDI

C’est l’afterwork : que la chasse commence !! Histoire de bien débuter la semaine, je passe en mode « no limit » !

Tous les quinze jours pendant la saison estivale, la jeunesse cosmopolite de la bulle européenne se retrouve après le boulot pour siroter un martini pour conclure une dure journée de labeur. Des DJ sont présents pour mettre l’ambiance dès 18h, avec un seul mot d’ordre : lâchez-vous !
On peut danser comme des fous à partir de 22h00 (l’heure n’est pas fixée, mais j’ai remarqué que les popotins commencent à s’activer à ce moment-là). La localisation change, même si elle reste dans le quartier européen (Autoworld, place du Luxembourg ou Aloft) : pour connaître les dates et lieux, allez voir la page Facebook «Bar mardi Bxl».

MERCREDI

L’apéro se prend place du Châtelain (Ixelles), dans le cadre d’un petit marché bien fourni, convivial et plein de charme.
Il est agréable d’y prendre un petit verre avec ses amis (ou seul) et de picorer des spécialités aux différents stands. Et puis bien sûr, on peut y faire ses courses. La police organise la circulation car le peuple se bouscule : ce n’est pas mon lieu de prédilection, et je préfère l’ambiance du lendemain ! Les restos du quartier y sont cependant excellents.
IMG_9379JEUDI

On a le choix : première option, si l’on a envie d’un bon bain de foule, direction les bars et le petit coin de verdure de la « place Lux » (de son vrai nom place du Luxembourg), se trouvant juste en face du Parlement Européen. Les premiers à venir prendre une bière sont les assistantes parlementaires et les lobbyistes : cela permet un contact plus facile dans cette marée humaine. C’est mon lieu favori, car il y a des rencontres à faire toute l’année, et il ne désemplit pas.

Deuxième option, direction « l’Apéro Vert » au Mont des Arts, où tous les jeudis soirs pendant l’été, des tribus entières se dirigent ici. Le tout dans un cadre plus calme et très original : on peut y boire des vins bios, de la bière locale (Zinnebir) ou encore de la verveine glacée pétillante, histoire de soulager un peu notre foie, car il y a encore des apéros prévus pour la fin de semaine !

Mis en place par Bruxelles Environnement, l’objectif est de faire découvrir aux citadins des légumes, des plantes aromatiques ou des fleurs comestibles cultivés dans le Parc « Mangeable du Mont des Arts » : ça change du fromage et du saucisson servis régulièrement lors des précédentes sorties ! La clientèle est totalement différente par rapport à celle des autres jours de la semaine : c’est pourquoi je vous suggère de faire l’expérience des deux fêtes le même soir !

VENDREDI

Aujourd’hui, je découvre les Apéros Urbains au Parc de la Woluwe : à la différence des autres apéros susmentionnés, ceux-ci ont souvent lieu dans un parc (cette année le parc de la Woluwe). Cependant, si vous préférez un style plus urbain, certaines semaines, c’est à la place Wiener à Watermael-Boitsfort que cela se passe.

Projetons-nous maintenant à la place de la Monnaie sonnante et trébuchante : l’ambiance y est bon enfant, ça sent la fin de semaine et les filles se lâchent !
On s’installe dans un transat, on laisse les brins d’herbes nous chatouiller les doigts de pieds et on déguste son Mojito avec du bon son électro dans les oreilles. Pour accoster, c’est désormais plus facile, même si l’on est seul dans l’aventure de la rencontre…

IMG_9392

SAMEDI

Direction les Jardins Suspendus ! Prenez le toit d’un parking (en l’occurrence le 58, au centre-ville), en plein cœur de Bruxelles, où une superbe vue vous est offerte sur la capitale, avec en prime cocktails et bon son : secouez le tout, et cela donne « les Jardins Suspendus » ! C’est le nouvel apéro au concept sympa à ne pas louper cette année, et ça va durer jusqu’au 14 septembre. Les plus jolies filles sont ici, et en plus elles ne sont pas farouches ! J’ai vraiment adoré, c’est
véritablement un bon plan pour bluffer vos amis en visite à Bruxelles, ou la petite nana que vous venez de ramener ! Alors rendez-vous au Parking 58, rue de l’évêque 1, 1000 Bruxelles de 14h00 à minuit : moi j’y serai !

DIMANCHE

Parfait pour finir une semaine d’aventures et de fête, « Le PiKniK », autrefois appelé « PikniK Elektronik », permet de continuer à se détendre, étendu dans l’herbe verte d’un parc bruxellois, bercé par une douce musique électro… Le public est éclectique, entre familles, bobos, teufeurs… Tout le monde se retrouve pour pique-niquer ou prendre un verre avant le dur retour à la réalité. C’est aussi le lieu idéal pour affiner votre relation avec la conquête que vous avez attrapée dans la semaine.Pour connaître le parc du prochain dimanche, voir la page Facebook « PikNik ».

Enfin, terminons en beauté avec le plan drague idéal, que ce soit seul, en couple ou même avec des amis : ce n’est pas un club échangiste ni une maison close, le respect y est donc obligatoire dans ce haut-lieu de pèlerinage du zen bruxellois. C’est la bonne adresse afin de récupérer de votre semaine de débauche : au menu, détente, relaxation et massage dans les jardins d’Eden.
Le complexe naturiste des thermes de Dilbeek offre tout cela (Kattebroekstraat 290, 1700 Dilbeek) : vous avez la possibilité de manger sur place et même de dormir dans l’hôtel qui y est intégré ! Les corps nus se frôlent mais ne se touchent pas, on prend un verre et l’on fantasme déjà sur la nana que l’on vient de draguer, alors que l’on vient à peine d’enregistrer son numéro de téléphone… En guise de bon plan, sachez qu’après 17h00, le tarif est deux personnes pour le prix d’une, et l’établissement est ouvert jusqu’à minuit.

Dans le mois de septembre les apéros urbains cessent pour la plupart, sauf place du Luxembourg, mais de nouvelles adresses avec de bons plans arrivent avec la rentrée des étudiants : à ce moment-là, la fête se passe dans la rue.

Journaliste dans le domaine du charme et de la presse grand public, depuis plus de 22 ans. Jouisseur des plaisirs de la vie. "La chair" de la cuisse et de l'assiette résume les passions de ce libertin hors norme. Homme orchestre, acteur, réalisateur, producteur de vidéo X mais aussi sexe globe-trotter dans les salons érotiques à travers le monde pour les revues coquines européennes. De jour comme de nuit, il traverse les années pour vous faire parcourir les fantasmes de la planète.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.