Suivez-nous

Actu/News

Pourquoi faire une vasectomie ? Peut-on faire marche arrière ?

Multon

Publié

le

Ras le bol des enfants qui envahissent votre quotidien. Assez de gosses, vous ne voulez pas engendrer une tribu. Une nouvelle nana, mais vous ne voulez pas de bébé. Vous sautez sur tout ce qui bouge, mais ne voulez absolument pas procréer.

La vasectomie est la bonne solution.

La principale résistance des hommes à la vasectomie vient de ce qu’ils l’assimilent à une castration. Cette crainte n’est absolument pas fondée car après une vasectomie, la capacité d’érection et les sensations de plaisir de l’homme restent parfaitement identiques… et sachez que vos compagnes ne s’apercevront même pas que vous vous êtes fait vasectomiser…

Mais sachez déjà que, si vous souhaitez être vasectomisé, il faudra défendre votre idée face à un médecin qui, sans doute, tentera de vous en dissuader en vous opposant des arguments psychologiques. A vous de défendre votre point de vue, surtout pour les plus jeunes et pour ceux qui n’ont pas encore eu de descendants.

Détails pratiques :

On commence par raser les poils des testicules, ensuite une piqûre anesthésiante, puis le médecin pratique une petite incision pour dégager les canaux déférents qui acheminent les spermatozoïdes. Les canaux sont coupés et chaque extrémité est repliée et ligaturée. La peau est ensuite remise en place et recouverte d’un pansement. Le tout dure moins d’une heure. Le patient peut se relever immédiatement et quitter l’hôpital le jour même. Il faudra toutefois attendre que la cicatrisation soit complète, c’est à dire quelques jours avant de faire l’amour.

contraception-masculine-vasectomie-controleMais attention, il ne faut pas se croire immédiatement stérile! Il reste des spermatozoïdes «attardés» dans les canaux déférents. Un délai d’environ deux mois sera nécessaire pour que les canaux soient purgés définitivement. Durant ce temps, il faudra utiliser une autre méthode contraceptive.

Après une vasectomie, la production des spermatozoïdes continue au ralenti. Les spermatozoïdes produits sont détruits dans un processus appelé spermatophagie. Ce processus naturel fonctionne chez tous les hommes. Cela sert à éliminer les vieux spermatozoïdes qui n’ont pas été expulsés par éjaculation. Après une vasectomie, ce processus (que vous avez déjà mais dont vous n’aviez pas conscience) devient plus intensif.

Les cicatrices de chirurgie sont pratiquement invisibles. Quant à l’éjaculation, il faut bien faire la distinction entre le sperme et les spermatozoïdes. Après une vasectomie, l’éjaculation ne subit absolument aucun changement visible, mais le sperme, dont la quantité reste pratiquement la même, ne contient plus aucun spermatozoïde. Rien de cette opération n’étant perceptible ni visible, vous n’êtes en aucun cas forcé de faire connaître votre stérilité à quiconque.

Et si vous changiez d’avis ?

Rares sont les hommes vasectomisés qui désirent revenir en arrière. Pourtant le problème existe. L’opération inverse qui consiste à reconnecter les deux extrémités de chaque canal est, dans l’état actuel des techniques, assez hasardeuse. Il semble que même lorsque le passage du sperme est correctement rétabli, son pouvoir fécondant ne soit plus suffisant. Les taux de réversibilité varient suivant les statistiques entre 40 et 90%.

Il y a quelques années, nous avons entendu parler d’un système de valve que l’on aurait placé sur les canaux. Valve qui se serait ouverte ou fermée par magnétisme, en appliquant un aimant (pôle nord ou sud, selon) à l’endroit ad hoc. Nous n’avons plus entendu parler de cette méthode qui, sans doute, a disparu parce que le temps d’attente (après ouverture de la valve) est de deux mois avant d’être de nouveau stérile.

Pour les hommes qui, un jour, souhaiteraient pouvoir procréer après avoir été vasectomisés, ou pour ceux qui, simplement, voudraient s’en réserver la possibilité, il suffit de déposer du sperme dans une “banque du sperme”. La congélation dans l’azote liquide permet la conservation des spermatozoïdes pendant dix ans environ. Si un médecin s’oppose à votre projet, vous pourrez éventuellement lui rétorquer que vous comptez déposer du sperme avant l’opération.

Banque de sperme

Ce sont les femmes qui, dans la plupart des cas, assument la contraception. Elles sont ainsi maîtresses de la composition de votre famille. Certaines femmes supportent mal les pilules contraceptives, d’autres l’oublient et, dans tous les cas, c’est assez onéreux. Un couple satisfait de sa descendance peut très rationnellement envisager la vasectomie comme moyen de contraception pour le reste de sa vie.

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, sachez que la vasectomie ne change rien. L’éventuelle transmission de virus ou de microbes n’a rien à voir avec la présence ou l’absence de spermatozoïdes. Donc, même vasectomisé, si vous sortez par gros temps, sortez couverts.

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.