Suivez-nous

Actu/News

Les techniques pour agrandir sa queue

Vincent Lacrosse

Publié

le

  1. La destruction de la graisse pubienne.

On le sait assez peu, mais beaucoup de garçons qui se trouvent mal membrés ont en réalité un membre trop enfoui. En effet le pénis que l’on voit n’est que la partie émergée ; en cas de surcharge pondérale la graisse se stocke principalement au niveau du ventre et du pubis. Cet amas de graisse finit par « étouffer » le pénis en le forçant à rentrer vers sa base, et l’impression de petitesse est d’autant plus marquée. En réalisant une cryothérapie (par le froid) de la graisse au niveau du pubis, le médecin fait mécaniquement et visuellement ressortir le pénis qui ainsi gagnera, en longueur, de précieux centimètres. La cryothérapie étant moins invasive, c’est une technique plus recommandable. Le gain dépend de la surcharge pondérale initiale.

75889f41cfb8d661dc709ded223ede3f

  1. L’épaississement par injection d’acide hyaluronique

Cette technique s’est beaucoup développée ces dernières années. Injecté au niveau du pénis, l’acide hyaluronique va permettre d’augmenter instantanément son diamètre. On peut également réaliser une injection au niveau du gland. Ces injections doivent être suivies par des massages réguliers du pénis les deux premières semaines suivant l’injection, afin de répartir harmonieusement l’acide hyaluronique. Cette technique est fiable mais limitée, le temps que l’organisme résorbe de lui-même ce produit naturel. Cette technique permet en général un gain de 1 à 4 cm en circonférence.

  1. L’épaississement par injection de graisse (lipofilling)

Ici pas de produit particulier puisqu’on injecte la propre graisse du patient, à l’aide d’une canule, autour des corps caverneux du patient. Cette technique, plus chère, a l’avantage de nécessiter une liposuccion de la graisse du patient afin de la placer dans le pénis. On perd ainsi des bourrelets tout en gagnant des centimètres. Contrairement à ce qu’on pourrait croire la graisse ne rend pas le pénis plus mou, car elle a naturellement tendance à durcir une fois injectée dans le pénis. La pénoplastie par lipofilling donne des résultats durables dans le temps. Concernant le gain possible en épaississement, il est de 2 à 5 cm de manière générale.

01 Tracés

  1. L’allongement par section du ligament suspenseur

C’est la technique qui permet l’allongement le plus important et celle qui nécessite la prise en charge la plus importante. Réalisée en clinique, la section du ligament suspenseur L’allongement qui peut être raisonnablement attendu de cette intervention est de l’ordre de 2 à 3 cm au maximum, et ne concerne que la verge au repos : il ne se voit pas à l’état d’érection. Par ailleurs le pénis en érection ne retrouvera jamais un angle triomphant et il sera plus mobile.

Le saviez-vous ? L’acide hyaluronique a d’abord été isolé dans … les yeux ! En effet il s’agit d’un acide présent dans l’humeur vitrée, le liquide qui entoure le cristallin, mais aussi dans d’autres parties du corps, ou chez certains animaux. Dans l’industrie, on utilise les crêtes de coq ou on modifie des bactéries afin qu’elles produisent le précieux acide.

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.