Suivez-nous

Acteurs

Qu’est-ce qui pousse les actrices et acteurs porno à tourner ?

Yves De Kerambrun

Publié

le

L’homme cherche constamment à satisfaire ses besoins, et l’un d’eux est le plaisir : on peut l’obtenir par des moyens très divers, comme imaginer un corps nu se livrer à une activité sexuelle par exemple. On peut également regarder une photo ou une vidéo représentant une femme nue qui devient l’objet de notre désir : en bref, les actrices et acteurs pornographiques remplissent ce rôle pour le spectateur, pour leur plus grand plaisir.

Mais qu’est-ce qui donne envie aux actrices de faire du X ? Et aux acteurs ? Car les uns comme les autres ont souvent des objectifs divers et variés, qui évoluent au fil de leurs carrières respectives : cet article propose plusieurs pistes, issues de la carrière et des déclarations de quelques-uns de ces artistes.

RAISON N°1 : L’ENVIE DE SEXE

C’est la raison qui semble la plus logique, c’est pourquoi elle se retrouve en première position : questionnez une professionnelle du X, la débutante qui ne tournera plus jamais, l’optimiste qui commence sa carrière et se voit encore « star » dans dix ans ou la vraie personnalité qui a fait du sexe son métier. Elle confiera alors que la principale motivation l’ayant menée à faire du porno a été l’envie de sexe.

Charlotte de Castille : « J’aime le X car j’aime le sexe, je suis assez exhibitionniste, et j’ai ce besoin de communication et d’échanges avec les autres. »

Si les actrices ont tant de fans, c’est parce qu’elles incarnent le plus souvent un fantasme pour eux. De fait, elles sont en général très courtisées et trouver un partenaire sexuel est très facile pour elles : les actrices ne font donc pas du X pour avoir un rapport sexuel régulier, sauf certaines nymphomanes (mais ce n’est pas si courant), mais plutôt pour se sentir suivies et aimées par leurs fans.

Mais ne vous y trompez pas : elles sont souvent exigeantes, notamment sur des critères de physique et de performance poussés : tout ce qu’elles souhaitent se trouve souvent parmi les acteurs, en général jeunes, beaux et bien montés.

Il y a celles qui veulent repousser leurs limites sexuelles pour voir jusqu’où elles peuvent aller, mais aussi pour devenir l’icône du moment dans un domaine particulier, telle Shanya Tweeks qui cherchait à être la plus performeuse : par exemple, elle a essayé de réaliser un gang-bang avec 999 personnes, et s’est spécialisée sur la triple pénétration.

D’autres sont très fières d’apprendre de nouvelles techniques en tournages comme Milka Manson, qui clamait à tout vent que l’éjaculation féminine était un plaisir qu’il fallait que toutes les filles connaissent un jour. Sasha Grey cherchait de son côté à faire de l’art avec son corps.

02

Crysale Rock : « Grâce au porno, j’ai fait l’expérience du lesbien et j’ai adoré ça ! J’ai expérimenté le fist anal également : j’ai eu le plus gros orgasme de ma vie ! »

De plus, beaucoup d’actrices font du X pour coucher avec d’autres filles, puisqu’elles sont assez souvent bisexuelles, même si certaines nourrissent une véritable passion pour le porno et les tournages.

Quant aux acteurs, le sexe est bien sûr également une de leur motivation principale : Phil Holiday ne pouvait pas s’empêcher de se masturber plusieurs fois par jour, et faire du X lui a permis de trouver sa dose de sexe quotidienne.

RAISON N°2 : L’ENVIE DE S’EXHIBER ET DE GAGNER SA VIE AINSI

L’exhibition peut aussi être un facteur de motivation puissant.

Bien sûr, l’envie d’exhibitionnisme ne peut pas être la seule raison pour laquelle quelqu’un fait du X : si c’était le cas, l’actrice se contenterait de se montrer devant sa webcam sur des sites gratuits.

Au final, elles vont plutôt se montrer sur des sites payants, ou faire du X, pour arrondir leur fin de mois : d’ailleurs, beaucoup multiplient les tournages pour tenter de mettre le plus d’argent de côté avec un travail qu’ils maîtrisent et font bien, tel le hardeur français William Lebris.

On peut cependant voir que l’argent est une motivation puissante, car il peut amener une actrice par exemple à avoir un rapport sexuel avec un acteur qui ne l’attire pas, un débutant sans expérience ou même un simple fan.
Souvenez-vous de la série des « bangtours » d’Olivier Lesein, qui permettait à un fan de coucher avec son actrice fétiche : n’auriez-vous pas vous-même rêvé (ou fantasmé) de faire ça ?

C’est ce même argent qui dicte le « professionnalisme » des acteurs : en effet, il arrive souvent pour les actrices de jouer une scène sans désir. Toute la problématique réside dans l’obligation de soigner son image et de plaire à son public, dans la perspective de gagner sa vie : il leur faudra accepter de tourner cette scène en donnant le meilleur d’elles-mêmes, et chaque tournage remettra donc leur carrière en jeu.

03

« Pour satisfaire mon envie de m’exhiber, je me suis inscrite sur plusieurs services de visio hot avant de démarrer dans le porno. »

Enfin, certaines actrices veulent gagner de l’argent pour aider un proche : Mademoiselle Lilith cherchait à aider sa mère, par exemple. Quant à Nathalie Vanadis, elle cherchait à gagner de quoi partir en voyage à l’étranger pour aider bénévolement à construire une école pour les enfants défavorisés.

RAISON N°3 : TROUVER LA GLOIRE

Le grand rêve des actrices, c’est la gloire, l’envie de devenir une référence du genre, ce qui implique d’être sous le feu des projecteurs, d’être bichonnée en coulisse par un maquillage et un costume sexy les mettant en valeur, vivre comme des stars…

Petit bémol cependant : vous avez dû le remarquer, la starification dans le porno est aujourd’hui de plus en plus rarissime, puisqu’on peut devenir très rapidement une « star » en s’exhibant chez soi, devant sa webcam ou par le biais de photos.

Il existe néanmoins encore une petite gloire à laquelle elles peuvent prétendre : celle des tabloïds et journaux spécialisés dans la pornographie. Le rêve des jeunes actrices, c’est bien évidemment d’avoir leur photo en première page d’une de ses revues, mais aussi d’avoir un vrai plan de carrière. Il leur faut donc réaliser minutieusement une sorte de culte autour de leurs personnes, se créer un personnage qui sera aimé et suivi : pour cela, une stratégie est nécessaire, et certaines n’hésitent d’ailleurs pas à poser leurs exigences en fixant des limites afin de rester le plus possible dans la figure qu’elles espèrent incarner.

Dans le coin de la psychologie, on retrouve celles qui veulent juste obtenir l’attention et l’affection des gens, souvent par manque de confiance en elles : Faustine Karel, une adorable teen étudiante le jour, actrice X la nuit, cherchait ainsi à valider le fait que son corps plaisait aux hommes, un peu à la manière d’une étude empirique.

Des actrices rondes comme Omega ou Shalimare se lancent parfois dans une sorte de croisade personnelle pour prouver qu’une fille ronde peut plaire, et qu’elles sont aussi attirantes que les modèles que l’on peut voir dans le porno plus « traditionnel ».

04

Shalimare, 19ans : « Je suis ronde, belle et bandante, et je fais tout ce que fait une jeune femme mince et même plus ! »

RAISON N°4 : LE X COMME TREMPLIN PROFESSIONNEL

On l’a vu, une carrière dans le porno aujourd’hui se résume à quelques années seulement.

Beaucoup rêvent donc, une fois leur trajectoire dans le porno terminée, de se lancer dans le cinéma traditionnel : malheureusement pour elles, très peu y parviennent. D’autres connaissent un peu plus de réussite, comme Charlotte de Castille en France ou Sasha Grey aux USA ayant récemment toutes deux interprété un rôle dans quelques films non X, à l’image de Brigitte Lahaie et Marilyn Jess, les grandes pionnières du genre en France.

Certains acteurs deviennent des « doublures corps » dans des films traditionnels flirtant avec le porno tels « Antechrist », « Love » ou « Nymphomaniac » : leur science du placement et leur capacité à être raide au moment voulu est un atout non-négligeable pour les metteurs en scène.

On trouve aussi des actrices qui veulent se servir de leur renommée comme un tremplin pour se réorienter, lorsqu’elles se rendent compte que la gloire dans ce domaine dure rarement longtemps : l’exemple de Clara Morgane, reconvertie dans l’animation et la chanson, est connu de tous, mais bien d’autres actrices nourrissent le même genre d’ambition.

Brigitte Lahaie est devenue actrice traditionnelle puis chroniqueuse radio, Katsuni s’est lancée dans la vente de lingerie et dans la bande dessinée, Oksana co-écrit de la science-fiction, Ovidie est devenue écrivain et chroniqueuse web, Nina Roberts écrit également des romans et fait de la photo d’art. Quant aux teens, elles ont repris comme beaucoup d’autres leurs études pour suivre des voies professionnelles, aucunement liées au show-biz.

Chez ces messieurs, c’est souvent le même parcours : s’ils débutent comme hardeurs, l’âge avançant ils deviennent réalisateurs et producteurs, comme Rocco Siffedi, Christoph Clark ou Manuel Ferrara, avec des studios souvent à leur nom et image, même si ces reconversions ne réussissent pas toutes, tant le milieu du X est en crise.

D’autres se réorientent plus franchement, comme Phil Holiday, qui tourne dans des séries télévisées comme « Xanadu », ou Sebastian Barrio cherchant à percer pendant un moment dans le théâtre et le stand-up.

05

Joyce Mifle, 46ans : « L’envie était forte de passer de l’autre côté de l’écran, et j’adore regarder du porno : j’ai donc contacté Jacquie et Michel. »

RAISON N°4 : L’ENVIE DE FAIRE PLAISIR AUX AUTRES

Cela fait souvent partie des fantasmes que peuvent avoir des personnes célibataires ou en couple : certaines actrices veulent par exemple faire du X pour faire plaisir à leur conjoint, quand d’autres, comme Charlotte de Castille, pensent qu’il faut être fier de son corps et du plaisir qu’il peut apporter aux autres.

Et puis il n’y a pas d’âge pour commencer à faire du X, à partir de la majorité légale bien entendu…

Journaliste dans le domaine du charme et de la presse grand public, depuis plus de 22 ans. Jouisseur des plaisirs de la vie. "La chair" de la cuisse et de l'assiette résume les passions de ce libertin hors norme. Homme orchestre, acteur, réalisateur, producteur de vidéo X mais aussi sexe globe-trotter dans les salons érotiques à travers le monde pour les revues coquines européennes. De jour comme de nuit, il traverse les années pour vous faire parcourir les fantasmes de la planète.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.