Suivez-nous

Actu/News

Pourquoi font-elles semblant ?

Multon

Publié

le

60% des femmes simulent le plaisir, ce n’est pas nouveau, mais pourquoi ?

Des chercheurs des universités américaines de Columbia et d’Oakland ont levé le voile sur les motivations des femmes à simuler. 453 femmes, dont l’âge moyen était de 22 ans et qui vivaient en couple depuis au moins 33 mois ont été interrogées.

Les conclusions publiées dans Archives of Sexual Behavior indiquent que 60 % des femmes (qui reconnaissent simuler l’orgasme) admettent le faire pour retenir leur compagnon, pour flatter leur ego, pour intensifier leur émotion sexuelle et pour éviter qu’ils cherchent d’autres relations. Il s’agit de conserver l’intérêt et l’excitation dans le couple par crainte que leur partenaire leur soit infidèle. Et environ 51% de celles qui reconnaissent agir de la sorte « se sentent coupables, mais mentent parce qu’elles croient que c’est important pour la satisfaction de l’autre ».

Un autre sondage, du Cosmopolitan auprès de 2300 femmes révèle, lui, que 67% des femmes ont déjà simulé un orgasme avec leur partenaire Et que 27% d’entre elles ont fait semblant de jouir pour arrêter l’acte sexuel en faisant croire à leur partenaire qu’elles ont eu du plaisir! Pour rassurer les messieurs, sachez que 57% des sondées ont tout de même avoué atteindre l’extase à chaque fois qu’elles faisaient l’amour !

Pourquoi_semblant-07Dans ce sondage on apprend également, que l’extase vient avec l’âge. En effet, 84% des sondées âgées de 18 à 24 ans ont déjà eu un orgasme, contre 92% des 25-29 ans et 96% des plus de 30 ans ont déjà simulé un orgasme avec leur partenaire de jeu.

Certains hommes aussi simulent leurs orgasmes

Contrairement aux idées reçues, tout comme les femmes, les hommes savent aussi simuler le plaisir! On ne parle pas beaucoup de simulation d’orgasme chez l’homme car la plupart du temps l’orgasme coïncide avec l’éjaculation et est intégrée à l’érection mais il y aurait entre 25 et 30% d’hommes qui simuleraient l’orgasme. Souvent la gente féminine dit ne pas ressentir l’éjaculation de leur partenaire. Ces derniers ont donc trouvé des astuces ou des feintes. En fait, l’orgasme et l’éjaculation sont associés mais sont dissociées dans leur physiologie. Il existe des orgasmes sans éjaculation et des éjaculations sans orgasme! L’éjaculation est un réflexe local alors que ce qui déclenche l’orgasme est purement cérébral.

Témoignages masculins :

Pourquoi_semblant-12«C’était moi qui n’étais pas dans mon assiette, (souvent à la suite d’une soirée beaucoup trop arrosée) alors j’avais très envie que ça se termine.»

«Il m’est arrivé de simuler parce que je n’y arrivais pas et je voulais accélérer l’histoire pour en finir au plus vite avec cette gymnastique!»

«Quand ça dure trop longtemps, je simule pour faire plaisir à ma partenaire, pour qu’elle se sente bien après, pour son estime d’elle-même.»

«Je simule quand je me sens paresseux, quand la fille ne me plaît pas vraiment ou à cause du préservatif.»

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.