Suivez-nous

Bio/Milieu du X

Hot Vidéo, le numéro 300 !

Elise

Publié

le

L’un des magazines pornos les plus connus en France fête son 300ème numéro. Un record de longévité pour une revue qui a connu les grandes heures de la pornographie française, mais aussi internationale, puisque ses reporters ont largement sillonné le monde pour aller y photographier et interviewer les plus belles filles : aussi bien à Budapest, aux USA… qu’en Amazonie pour un tournage de la célèbre marque Private !

Franck Vardon, qui a créé le titre en 1989 et décédé depuis, voulait que la revue se positionne comme un magazine d’informations et pas uniquement pornos, ce qu’il réussira très bien grâce à une équipe de journalistes passionnés. Hot Vidéo sera même à l’origine de la fameuse cérémonie des Hot d’or, qui fait écho aux AVN Awards aux USA et qui se déroulera pendant 10 ans en parallèle du fameux festival de Cannes.

lvdx-hot-video-fete-son-numero-300-visuel-1Tabatha Cash, ex-hardeuse qui avait épousé Franck Vardon, est la nouvelle rédactrice en chef et signe l’édito de ce numéro 300. Dans un sommaire tout en rétrospective sur l’histoire du magazine, on retrouve ceux qui ont compté : Pierre Woodman, Franck et Gilles, Draghixa, Manuel Ferrara, Marc Lelong… et le Top 30 de la rédaction des actrices qui ont marqué Hot Vidéo durant plus de 25 ans : l’indétrônable Jenna Jameson, la fulgurante Clara Morgane, la performante Katsuni, Zara Whites, Laetitia (reine du porno amateur), Sasha Grey, Tera Patrick, Savannah, Silvia Saint, la fougueuse Nikita Bellucci, Tania Russof, Jesse Jane, Julia Channel, Ashlyn Gere, la sublime Anissa Kate (en couverture de ce numéro), Coralie Trinh Thi, Laure Sainclair, Anna Polina, Tori Black, Kayden Kross, Draghixa, Karen Lancaume, Anita Blonde, Estelle Desanges, Liza del Sierra, Olivia del Rio, Nina Roberts, Little Caprice et Angell Summers…

lvdx-hot-video-fete-son-numero-300-visuel-2On découvre aussi comment le porno a évolué sur les 300 numéros et on y apprend, entre autres, que les poils et les brushings ont disparu de la représentation pornographique, que la starification et la durée des actrices n’est plus qu’un lointain souvenir, qu’on est passé des films scénarisés aux gonzos et ses scènes plus adaptées à internet, que les vidéos-clubs et sex-shops ont laissé place aux sites pornos payants ou gratuits comme Pornhub et que des concepts comme le porno amateur ont fait leur apparition pour le plus grand plaisir des fans de Jacquie et Michel !

lvdx-hot-video-fete-son-numero-300-visuel-3Tout le porno doit une fière chandelle à ce magazine qui a su, tout au long de son existence, parler et valoriser les différents acteurs de cet univers : hardeurs et actrices, bien sûr, réalisateurs, producteurs, mais aussi les distributeurs et tous ceux qui gravitent autour. Et, comme le précise Tabatha Cash, 300 numéros, ça remplit pas mal d’étagères et Dieu sait qu’il y a des collectionneurs du célèbre magazine.

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.