Et si on faisait un point sur l’orgasme ?

L’orgasme, celui que tous veulent et espèrent atteindre lors de chaque coït, est quelque chose que tout le monde a connu (enfin, on espère pour vous du moins). Mais dans quels pays les orgasmes sont-ils les plus intenses ? Et dans quel pays les personnes font-elles le plus de bruit ? Pour répondre à ces questions et mieux comprendre les habitudes orgasmiques à travers le monde, la marque de produits intimes LELO a interrogé plus de 2 200 personnes dans 21 pays différents. Zoom sur les résultats qui vous étonneront sûrement.

La palme d’or mondiale du nombre d’orgasmes est attribuée à… (roulement de tambour !) la Norvège. L’explication est peut-être à trouver dans les températures très froides que ce pays peut atteindre en plein hiver. Et quoi de mieux pour se réchauffer que le faire sous la couette. En plus, on le sait bien, deux corps nus en contact ça produit de la chaleur ! 35% des Norvégiens affirment avoir au moins un orgasme par jour. Vous avez déjà envie de faire vos bagages direction le Grand Nord ? Et bien figurez-vous que la moyenne globale du nombre d’orgasmes par semaine et par personne est de deux à trois, alors on comprend !

Ensuite, du point de vue de l’intensité, les plus chauds sont… et il fallait s’y attendre, les ritals. Mais pas que, globalement les plus chauds sont certes les Italiens, mais aussi tous leurs cousins latins, soit les Espagnols et les Chiliens ! Entre 10 et 13% des participants au sondage ont donné une note de 10 sur 10 à leur plaisir. Les plus "malheureux" semblent être les Australiens, dont 2% des interrogés ont évalué l’intensité de leur orgasme à 1 sur 10. Pourtant, ce pays se classe troisième dans la fréquence. Y a-t-il un lien entre le nombre d’orgasmes et la baisse de leur intensité ? Forcément.

Côté bruit, si vos voisins de palier viennent du Brésil, peu de chance que vous puissiez dormir comme un bébé, alors investissez directement dans une paire de bouchons d’oreilles pour des nuits paisibles. En effet, 65% des Brésiliens affirment crier pendant l’orgasme, suivis de près par les Norvégiens, encore eux. Là, l’explication du climat pour se réchauffer ne marche pas vu que le Brésil est leader ! Bon, vous vous demandez sûrement où sont ces maudits Français dans tout ça. Les rois du libertinage ne sont pas vraiment dans le top du classement. Et c’est dire, les français sont bas dans ce classement, et même que 10 % des français sondés affirment ne faire que peu de bruit au lit, ou du moins un petit peu lorsqu’ils baisent avec un ou une partenaire. Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire. On remonte les manches et on donne de sa personne et du plaisir, afin de faire remonter les statistiques en notre faveur ! Il faut que Paris, capitale de l’amour, n’ait pas l’image d’un amour tout mou, ce serait dommage !

 
Cécile Saint Laurent

À propos de Cécile Saint Laurent

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.