Suivez-nous

Actu/News

[Brève #90] Tumblr à vendre, Mindgeek se positionne

Clint B

Publié

le

Le 17 décembre dernier, le couperet tombait pour le porno sur Tumblr. La plateforme bannissait définitivement l’intégralité des contenus adultes. Sans surprise, le trafic s’effondra dans la foulée : 150 millions de visites en moins, de décembre à février, pour un montant total de 520 millions au départ. Le verdict est sans appel. Sans le porno, sans sa communauté de créateurs assidus et avertis qui faisaient vivre ses pages de leurs œuvres et de leurs adaptions composites, Tumblr n’est rien de plus qu’une plateforme de blogging archaïque, un vestige aujourd’hui dépassé par les géants Instagram et Twitter

Ne sachant plus que faire de l’encombrant réseau, Verizon, la maison-mère, cherche à refiler le bébé à des mains plus compétentes, expliquant au Wall Street Journal « ne pas avoir atteint ses objectifs de recette ». Et, de mains compétentes, il n’aura pas fallu longtemps pour que Mindgeek propose les siennes. Contacté par Buzzfeed, le vice-président de Pornhub (filiale de Mindgeek) Corey Price s’est dit « extrêmement intéressé » par l’idée de s’approprier Tumblr. Et il va sans dire que le porno y ferait un retour en fanfare. Dans son communiqué, M. Price passe d’ailleurs de la pommade sur le dos de la communauté bafouée et trahie par Verizon, camouflant élégamment l’impitoyable opération monopolistique sous le vernis de la préservation des pornographies alternatives (on croit rêver) : 

« Tumblr était un havre de sérénité pour ceux qui voulaient explorer et exprimer leur sexualité, aficionados du divertissement adulte inclus. Nous étions consternés que de telles mesures soient prises pour éradiquer les communautés érotiques de la plateforme, laissant de nombreux individus dépourvus d’un asile où ils pourraient confortablement consulter du contenu adulte. »

Si retour du porno il devait y avoir, ce serait donc sous la supervision de l’authentique fossoyeur du X-business lui-même, aujourd’hui leader incontesté de l’uniformisation pornographique. Si la sauvegarde des « communautés érotiques » a bonne presse, on ne doute pas que cette acquisition raffermira l’assise du groupe Mindgeek sur l’industrie, changeant tous les « aficionados du divertissement adulte » de Tumblr en promoteur franchisés des contenus qu’il produit lui-même à travers ses studios (Brazzers, Babes.com, Digital Playground), ou dont il encourage le piratage.

 

Titulaire d'une maîtrise en cinéma, auteur d'une Porn Study à l'Université Paris VII Diderot, Clint B. est aujourd'hui chroniqueur de l'actualité porno.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.