Suivez-nous

Actu/News

Quatre jeux sexuels tantriques

Multon

Publié

le

Fantaisie, fantasmes et imagination seront à l’honneur.

Prologue

Déterminez ensemble la durée de la séance (par exemple en allumant une bougie plus ou moins longue dont l’extinction indiquera la fin des jeux). Ensuite vous dialoguerez en toute confiance, avec honnêteté et simplicité, dans le respect des désirs (même les plus surprenants) qui seront exprimés. Chacun fera part de ce qu’elle/il aime, et n’aime pas, et de ce qu’elle/il voudrait pratiquer durant la séance. Déterminez ensemble les positions et les jeux que vous souhaitez et établissez-en, ensemble, les règles (il n’est pas question de profiter d’une séance de tantrisme pour exiger d’un(e) partenaire une pratique qui le/la dégoûte). Chacun sera libre de choisir ou de refuser un jeu sans devoir en expliquer les raisons ni se justifier. Une pointe d’humour peut aider, mais il n’y aura pas de rire gras, pas blagues cochonnes, pas de mots vulgaires. Le fait de ressentir une gène ne doit pas engendrer d’expressions grossières.

Il y aura un « pendant »

C’est le temps de la pratique dans le respect, et sous le sceau de partage du secret. Durant la séance elle-même, chacun respectera les désirs particuliers, les actes, les difficultés, les hésitations, les audaces, l’impudeur ou la gène de (ou des) des autre(s). Il faudra prendre du temps pour oser pratiquer ce qu’on a osé établir, il ne faudra en aucun cas se précipiter. Rien ne doit déranger l’ambiance. Tout doit se faire de manière feutrée, si quelque chose gène trop, il ne faut pas se forcer.

TANTRISME-037Il y aura un « épilogue »

C’est le temps de l’échange verbal des impressions. Lorsque, sexuellement repus, les partenaires alanguis et détendus compareront leurs impressions en parlant avec sincérité de l’expérience vécue, il est probable que chacun avouera, avec plus ou moins de gène, avoir dévoilé ou peut-être même découvert certains aspects très intimes de sa sexualité. Lorsque la conversation sera close, une chape de plomb scellera le secret pour que chacun puisse reprendre ses défenses (normales) et à nouveau montrer l’image (agressive) nécessaire à la survie en société.

Les personnes qui pratiquent régulièrement le tantrisme acquièrent une sorte de « double personnalité ». Durant les séances, ce sont des gens d’une douceur, d’une sincérité, d’une impudeur étonnante, elles/ils n’ont aucune gène à s’exhiber dans le plaisir, à montrer leurs sentiments, à pratiquer les jeux les plus étranges. Certains jeux (travestisme ou pénétrations de l’homme par une femme portant un gode) seraient honteux et ridiculiseraient les partenaires s’ils étaient observés de l’extérieur, hors contexte. Donc il ne sera pas question de photographier ni de filmer. Hors du contexte des séances, dans leur famille, leur fonction sociale et/ou professionnelle, normale, ces mêmes personnes ont parfois des attitudes hautaines, agressives ou autoritaires, très différentes. On ne peut imaginer un professeur donnant cours en première secondaire dans une école de chahuteurs avec la même désinvolture qu’il aurait à l’abri du « nid tantrique ».

Il y aura un « après »

C’est la période de transition vers l’«après» séance, la «sortie». On quittera volontairement l’isolement, (mais reconnecter le téléphone n’est pas la première des choses à faire). Le retour à la vie normale aura lieu très progressivement, par exemple en rangeant les accessoires, en se vêtant autrement, en passant à la douche ensemble.

Le manque de sensibilité est souvent un handicap majeur au plaisir

Pour vivre pleinement une sexualité tantrique, il s’agit, pour la majorité des personnes, d’apprendre à sentir ce qu’on fait à sa/son partenaire et il faut apprendre à ressentir dans le moindre détail, les caresses que la/le partenaire donne.

TANTRISME-033Le premier jeu est basé sur les émotions
Il faut s’auto observer, prendre conscience de ce qu’on ressent sous les caresses de l’autre. D’autre part, agir ne consiste pas seulement à donner mais aussi à s’observer pour sentir ce qu’on ressent quand on donne du plaisir. Même quand on fait l’amour, on peut s’arrêter et observer ses sensations.

Jouer avec la sensation

Durant le jeu, la patience sera de mise, l’important sera donc de privilégier le voyage plutôt que le but. Lors d’un massage, une masturbation sera menée jusqu’à la limite du point de non-retour, elle s’arrêtera pour reprendre lorsque la/le partenaire sera un peu détendu(e). C’est un exercice intéressant pour celle/celui qui se sent masturbé et mené à un rythme inhabituel, imposé par l’autre. Intéressant aussi pour celle/celui qui, en masturbant, joue avec le corps de l’autre en faisant monter la tension, elle/il apprend à repérer la limite de son non-retour, elle/il apprend quand il faut s’arrêter, quand il faut reprendre pour n’être ni trop tôt, ni trop tard.

Lorsque ce jeu aura permis de connaître les réactions de l’autre, vous pourrez faire de même lors de l’acte sexuel proprement dit, à l’approche de la jouissance, elle/il immobilisera l’autre et reprendra. Vous découvrirez qu’il peut être fabuleux de les prolonger indéfiniment en « errant autour, et de plus en plus près de la jouissance ». La jouissance masculine pourra se découvrir ailleurs que dans l’éjaculation. La jouissance féminine ou l’éjaculation masculine classiques ne sont donc pas un but à atteindre. Si les deux personnes fonctionnent bien, cela viendra harmonieusement, il s’agira alors de poursuivre avec d’autres caresses pour, sans jamais s’interrompre, relever peu à peu la tension et repartir sur une pénétration.

TANTRISME-035PREMIER JEU: Exploration les yeux bandés

Toucher pour découvrir. Il s’agit de se découvrir mutuellement pour apprendre à connaître le corps de l’autre sans le voir. Diminuez la lumière (en prévision du moment où vous ré-ouvrirez les yeux). Mettez-vous à genoux ou debout face à face, bandez-vous les yeux avec un foulard ou un masque prévu à cet effet. En aveugle, partez à la découverte du corps de l’autre. Prenez conscience du relief, de la température, de la texture de la peau, de la forme. Essayez chacun de découvrir l’autre avec curiosité, comme si vous ne connaissiez pas.

En groupe cela peut être vraiment passionnant.

Fin du jeu: soit on décide avant quand on va arrêter, (à la fin d’un disque par exemple) ou bien le premier qui ôte son bandeau arrête le jeu.

TANTRISME-036SECOND JEU: Dirigeant/dirigé

Il s’agit ici de sentir ce qu’on fait à l’autre et percevoir ses propres sensations. Décider d’une durée (environ 2×10 minutes, c’est bien). La position est libre et chacun à son tour dirige le jeu. Celui qui dirige est organisateur, actif. L’autre reste passif, mais à tout moment chacun peut arrêter le jeu. Il s’agit de toucher, caresser, masser l’autre, de se découvrir (de découvrir l’autre, de se découvrir dans les mains de l’autre et de découvrir ce qu’on ressent en explorant l’autre).

Variantes: On peut limiter le jeu à une ou plusieurs parties du corps. Organisez une série de périodes successives durant lesquelles chacun dirige. Un sablier peut fixer les périodes et les rôles peuvent être inversés en retournant le sablier.

TROISIÈME JEU: Harmonie du mouvement

Il n’y a, dans ce cas ni dirigeant ni dirigé. Il s’agit d’harmoniser les mouvements corporels des deux ou du groupe. Après un certain temps d’adaptation, le mouvement commun proviendra de tous les partenaires en même temps. Sentir, deviner, anticiper le mouvement de l’autre afin d’atteindre une synchronisation en gardant un contact permanent.

En position debout, face à face. Appuyez les mains les paumes contre celles du partenaire (formez une chaîne si vous êtes plusieurs). Il faudra garder ce contact pendant toute la durée du jeu, sans décoller les mains, ni arrêter le mouvement. Commencez par des mouvements simples de poussée/résistance (avant/arrière) puis passez à des mouvements plus complexes, latéraux, tournants, etc. Il faut que le mouvement soit continu et synchronisé. Eventuellement en suivant un rythme musical lent. Il s’agit d’atteindre une harmonie comparable à celle qui unit deux excellents danseurs de valse qui n’ont nul besoin de se parler pour sentir les intentions corporelles de l’autre. Le jeu cesse quand le mouvement s’arrête.

Les jeux présentés ci-dessus ne recherchent pas en premier lieu la relation sexuelle, elle n’est cependant pas exclue. Si certains jeux dévient de leur but initial pour un enlacement sexuel, c’est un bien, mais ce n’est pas indispensable. Le fait que la relation sexuelle n’ait pas été vraiment imposée dans les règles de départ, ni qu’elle ne soit une épreuve imposée, évite tout stress entre les partenaires.

TANTRISME-039QUATRIÈME JEU: la soumission aux désirs de l’autre

Une journée de huit heures sera divisée en 4 parties de deux heures, et toutes les deux heures les rôles seront inversés: elle/il aura le droit de demander tout ce qui lui fait plaisir, et l’autre se soumettra à toutes les demandes (rappelons que les partenaires se connaissent bien). Ce genre de jeu est à pratiquer entre amants vraiment amoureux l’un de l’autre, entre personnes assez motivées par leur amour pour exécuter des gestes qu’elles/ils auraient honte de faire spontanément ou avec d’autres personnes. Elle/il choisira d’être princesse ou prince, masseur ou masseuse, l’homme sera femme, la femme jouera l’homme, etc. Chacun, à tour de rôle sera l’instrument de tous les plaisirs de l’autre. Il s’agit d’un jeu où toutes les demandes seront permises, ce un jeu qui, hors contexte, n’engage à rien et n’entache pas l’image de chaque individu. Ce jeu doit permettre à chacun de faire connaître ses désirs les plus intimes, et de découvrir les fantasmes cachés de l’autre.

Lorsque vous en serez là, vous serez, vous-mêmes capables d’inventer mille autres jeux.

Nous vous souhaitons déjà beaucoup de plaisirs.

Diplômé du CUNIC en biosexologie, du CERIA en pédagogie, formé à LLN à la communication par les médias. Auteur de "La Sexte", un roman érotico-policier aux Editions du Rocher et traduit en italien sous le titre "La Figlie di Lesbia" , Multon est un grand voyageur qui a accosté de nombreuses nanas dans 46 pays différents, Multon aurait voulu être un serpent… pour être toute une queue, c'est un homme ordonné qui tient chaque chose à sa place: les animaux dans son assiette et les femmes dans son lit.

Cliquez pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.