Suivez-nous

Libertinage

Et si vous vous laissiez tenter par un voyage libertin au Brésil ?

La Rédaction

Publié

le

Rien ne semble plus pouvoir arrêter Jacquie et Michel qui viennent de lancer une offre de voyage coquin sous les tropiques (Voir ici). En proposant un séjour pour couples libertins au Brésil, on se demande s’il s’agit d’une volonté d’exporter la gaudriole à la française aux 4 coins du monde, ou d’une nouvelle croisade résolument pacifiste, une façon d’imposer leur vision de leur propre modèle d’échanges multiculturels façon partouze altermondialiste  : « Faites l’amour pas la guerre, au Brésil plutôt qu’en Syrie ! »

LaVoixduX a mené l’enquête. Rencontre avec Aude, charmante organisatrice des voyages libertins au Brésil pour J&M.

Lvdx : Aude, Jacquie et Michel nous ont dirigés vers toi pour ce voyage libertin, peux-tu nous expliquer ton rôle plus précisément ?

Aude : Bonjour, je suis la responsable d’une agence de voyage réceptive, créée avec mon mari au Brésil, où nous sommes implantés, dans la région de Natal. Nous concevons et organisons des circuits touristiques pour une clientèle française en mal d’aventure et d’authenticité, dans le nordeste du Brésil. Il s’agit principalement de circuits privés en 4×4, hors des sentiers battus. C’est nous également qui assurons la réception, l’accompagnement et le suivi des clients sur place pendant toute la durée de leurs vacances. Dans ce cadre, nous avons conçu et mis en place ce nouveau concept de séjour, destiné aux couples libertins ou même simplement nudistes et sexuellement ouverts d’esprit.

JM_une_partie_de_la_plage_naturiste_de_tambabaLvdx : Quel est votre lien avec J&M ?

Aude : Nous sommes une agence de voyage indépendante, il s’agit d’un partenariat en collaboration étroite avec J&M. Nous avons choisi ce partenaire tout simplement parce que Jacquie et Michel sont des amis de longue date, étant nous-mêmes un couple « libre ».

Lvdx : Tu veux dire que toi et ton mari êtes échangistes ?

Aude : Disons que nous avons toujours été un couple très ouvert d’esprit et très complice, ce qui nous a permis d’expérimenter beaucoup de choses dans notre vie, que ce soit sur le plan sexuel ou autre. Personnellement j’ai un penchant exhibitionniste assez marqué même si aujourd’hui, l’âge m’a rendue plus sage.

JM_plage_proche_villamorLvdx : Pourquoi proposer un séjour libertin au Brésil plutôt qu’à Ibiza par exemple ? Ça peut quand même paraître fou d’aller si loin pour libertiner non ?

Aude : Nous sommes implantés dans le Nordeste du Brésil, cette région est réputée pour ses plages sublimes, son soleil toute l’année et des températures moyennes autour de 30°C (et 28°C pour la température de l’Océan !) nous avons imaginé que la destination ne pourrait que plaire aux français hédonistes et libertins, en manque de soleil et de chaleur pendant les longs mois d’hiver. Je vois mal comment profiter pleinement d’Ibiza entre novembre et mars, il doit y faire un peu frisquet quand même, tant nu au bord d’une piscine que dans la mer.

Bien sûr, il existe d’autres destinations exotiques pour libertiner au soleil d’hiver. La Jamaïque ou le Mexique, en particulier. Dans tous les cas, il faut accepter le principe d’un long voyage en avion et ces destinations sont très prisées des touristes nord-américains avec lesquels nous, « petits français », ne nous sentons pas forcément très à l’aise, tandis que le contact avec les brésiliens est instinctivement beaucoup plus chaleureux, la plupart d’entre eux nous adorent… et c’est souvent réciproque !

JM_villamor_6 Lvdx : Peux-tu nous expliquer comment se déroulent ces séjours libertins au Brésil ?

Aude : On accueille les couples dès leur arrivée au Brésil, à l’aéroport de Natal. Cet aéroport est vraiment très pratique car il est la porte d’entrée la plus rapide de l’Amérique du Sud pour qui vient d’Europe (7 heures de vol), et la compagnie aérienne TAP Portugal permet des connexions depuis la plupart des villes de France avec un court transit à Lisbonne. Sitôt débarqués à Natal, nos polissons voyageurs sont transférés dans un hôtel en bord de mer, pour une première nuit de repos (les vols arrivent toujours dans la soirée). Le lendemain, nous rejoignons par la route notre hébergement libertin, situé à proximité de la plus belle et plus célèbre plage naturiste du Brésil, la plage de Tambaba, dans l’état du Paraiba. Les couples s’installent alors pour la semaine dans un petit complexe hôtelier à taille humaine (une trentaine de chambres, pas plus), entièrement dédié et réservé aux couples libertins, où ils peuvent profiter à volonté de la piscine naturiste et de toutes les installations (bain romain, jacuzzi etc…). La pousada VillaMor (nom de l’établissement où sont logés les libertins) est réputée dans tout le Brésil. C’est sans doute le meilleur établissement libertin du pays et il affiche très souvent complet car les gens viennent de tout le Brésil et d’autres pays, pour y passer un week-end coquin ou quelques jours de plaisir au soleil, dans une ambiance détendue. Il faut savoir qu’au Brésil on nomme « pousada » les établissements hôteliers de taille réduite, offrant une atmosphère, un accueil et un cadre plus chaleureux et familier qu’un grand hôtel. C’est un format très bien adapté pour les libertins qui craignent de se retrouver perdus au milieu d’une foule d’inconnus.

JM_villamor_4Lvdx : Quelles sont les autres activités ?

Aude : A l’intérieur du complexe hôtelier on trouve une boîte échangiste, réservée aux résidents, avec piste de danse, confortables fauteuils, barre de pool dance, dark rooms, glory holes, coins câlins, accessoires sm, etc … bref, tout le nécessaire pour bien s’amuser ;-). Deux fois par semaine, nous y organisons des soirées dansantes où l’ambiance devient généralement très chaude à mesure que la nuit avance. Selon le nombre de participants, on peut aussi organiser des fêtes débridées autour de la piscine en journée, mais la plupart des résidents apprécient surtout de profiter de la mer et de se retrouver sur la plage naturiste de Tambaba, située à proximité. Parallèlement nous proposons aussi des excursions découverte, plus classiques, pour ceux qui souhaitent profiter de leur séjour pour connaître un peu mieux la région.

JM_votre_hotesse_Aude_vous_attend_sur_la_plageLvdx : Quelle est la moyenne d’âge de la clientèle ?

Aude : Assez identique à la France, la clientèle libertine brésilienne de la pousada Villamor est dans la fourchette moyenne 30-40 ans, les femmes étant souvent plus jeunes que leur mari, mais il n’y a pas de sélection par l’âge à l’entrée, tous les couples sont les bienvenus, d’autant que, comme je le disais en début d’entretien, les brésiliens adorent les françaises et les brésiliennes adorent les français. Pour l’avoir testé personnellement avant d’y envoyer nos clients, je peux confirmer que c’est encore plus vrai dans ce type d’établissement libertin.

Lvdx : Les tarifs nous ont semblé particulièrement attractifs, comment faites-vous ?

Aude : D’une part, nous avons bien négocié avec la pousada Villamor, les coûts sont réduits aussi car les repas (hors petit-déjeuner buffet) restent à la charge des voyageurs (sachant qu’il est possible de se restaurer sur place pour pas cher ou, inversement, de faire d’autres choix). D’autre part, nous travaillons avec de très faibles marges car nous avons vraiment un coup de cœur et c’est un plaisir de faire connaître cette région merveilleuse aux Français, une destination qui représente un véritable dépaysement. Et, peut-être aussi, donner envie à certains couples de poursuivre la découverte de la région à l’occasion d’un circuit privé hors des sentiers battus, effectué en notre « charmante compagnie », avant ou après leur séjour balnéaire coquin. Tout cela doit rester pour nous dans un esprit non élitiste, privilégiant la convivialité, des valeurs si chères à J&M et auxquelles j’adhère complètement.

Plus d’informations en cliquant ici !

La Voix du X vous propose les dessous du milieu du porno et tout ce qui gravite autour.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.