Suivez-nous

Actu/News

[Brève #30] Les restrictions concernant le sexe au cinéma bientôt assouplies ?

La Rédaction

Publié

le

« La vie d’Adèle » d’Abdellatif Kechiche, « Love » de Gaspard Noé ou « AntiChrist » de Lars Von Trier ont tous un point commun, celui d’avoir créé la polémique et d’avoir fait réagir les milieux (très) conservateurs, qui ne se sont pas gênés pour rajouter des plaintes sur les bureaux déjà pleins des magistrats.

Mais cela est peut-être bientôt terminé : Audrey Azoulay, la nouvelle ministre de la culture, qui a remplacé Fleur Pellerin lors du dernier remaniement ministériel, n’a pas attendu bien longtemps avant de proposer une nouvelle réforme concernant la classification des films.

Car pour le moment, les films où les scènes de sexe sont montrées (tout ou partie) sont directement classés dans la catégorie -18 ans, et ne sont donc diffusés que dans certains cinémas et à des horaires pas forcément commodes.

Le principe est régulièrement outrepassé par le ministère, qui abaisse souvent l’interdiction à 16 ans : seulement, si des associations d’illuminés en ont décidé autrement, la justice est saisie, et on revient à la case départ, sans toucher 20 000 euros…
Sans parler bien évidemment de la forte censure émise par le CSA.

Via cette loi, la classification sera bien assouplie, en offrant notamment à la Commission de classification des œuvres du CNC un pouvoir accru et donc un poids plus important face à ceux qui souhaitent tout censurer ou presque.

Gageons que les réactions ne se feront pas attendre d’ici à ce que la réforme soit présentée et mise en oeuvre…

La Voix du X vous propose les dessous du milieu du porno et tout ce qui gravite autour.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.