L’Hyppocampe fête ses 18 ans !

Sur un peu plus de 800 m² (dont 500 de coins câlins) très bien aménagés, très propres et très bien équipés, vous avez, côté détente, l’espace commun avec le grand salon et le bar, côté balnéo, des douches, un sauna, un superbe hammam entièrement carrelé et un bain à bulles. Pour coquiner, des équipements et des salons câlins totalement insolites que vous ne verrez nulle part ailleurs se prêtent à toutes sortes de fantasmes même à ceux auxquels vous n’aviez pas pensé ! Quant à l’étage, avec des équipements adaptés, ce sont les jeux collectifs qui sont à l’honneur. Avec une pièce qui leur est réservée, les fumeurs ne sont pas oubliés. Créateurs du club sauna hammam jacuzzi L’Hyppocampe, Sophie et Bruno sont toujours les propriétaires de ce club mythique depuis 18 ans. En 1998, il y avait déjà dans certaines régions de beaux établissements mais aucun avec jacuzzi sur la région parisienne. Ils décident alors de satisfaire l’importante demande de cette clientèle aussi impatiente et coquine que libertine. Rencontre.

Racontez-nous votre parcours…

Depuis 1998, que de chemin parcouru ! Semé d’embûches et pas toujours accepté par les administrations et la population, bien que le libertinage soit de plus en plus reconnu. En tant que patrons, il nous a fallu beaucoup de rigueur et d’organisation pour que notre établissement garde toujours le même état d’esprit au quotidien : une ambiance conviviale, une hygiène et une propreté irréprochable, des innovations et modifications constantes, que ce soit pour les coins câlins, le coin eau, l’espace bar, les décors, etc. Nous avons même dû agrandir l’établissement en 2005, en doublant la surface du club, ce qui nous permet aujourd’hui d’accueillir notre clientèle dans des espaces de détente confortables et avec de nombreux coins câlins de toutes sortes, un étage romain.

lvdx-club-hyppocampe-l-visuel-1-jacuzziL'Hyppocampe a 18 ans ! Comment décririez-vous votre établissement ?

Nous en sommes très fiers. Nous avons réussi à progresser petit à petit, grâce aux idées de notre clientèle, et avons acquis de l’expérience au fil des années. Aujourd’hui, nous pouvons comprendre et répondre aux questions que les gens se posent sur le libertinage. Notre établissement est convivial : il n’y a pas de piste de danse. C’est un endroit de détente où tout le monde a la même tenue : paréo pour les femmes, serviette pour les hommes. Ce qui permet aux clients de discuter plus facilement, de faire des rencontres et de créer des souvenirs. Le petit plus : les serviettes sont numérotées au numéro du vestiaire, ce qui permet de ne pas les confondre et les égarer.

lvdx-club-hyppocampe-l-visuel-3-barQuels sont vos points forts en termes d'équipement humide ?

Détente et bien-être. Nous avons un jacuzzi de six places pour l’instant, dans lequel les clients peuvent se détendre et qu’ils apprécient pour son hygiène : nous n’acceptons aucune caresse dans ce bassin. Il y a aussi un sauna et un grand hammam.

lvdx-club-hyppocampe-l-visuel-2-saunaY a-t-il aussi une place pour la fête dans votre lieu (ce qui est rarement le cas dans un sauna) ?

Oui, tous les jours. L’ambiance se crée par la configuration des lieux : un bar central, des espaces propices à la discussion, des musiques d’ambiance où on peut s’entendre parler en toute tranquillité et simplicité. Les éclats de rire sont monnaie courante. De temps en temps, nous organisons des soirées à thèmes et ce sera encore plus souvent une fois qu’on aura eu 18 ans.

Pouvez-vous nous parler de vos fameux buffets qui ont fait la réputation de votre lieu ?

Effectivement, nous faisons deux buffets par jour, après-midi et soir… sauf le samedi après-midi et le dimanche où il n’y a qu’un buffet de dessert. Mais, si le buffet a fait la réputation de notre club, c’est parce que nous pratiquons des prix d’entrée accessibles à toutes les bourses. Par exemple, en après-midi mixte, un couple ne paie que 30 euros pour 4 consos sans alcool, le buffet, etc.

lvdx-club-hyppocampe-l-visuel-5-femme-en-servietteLe club évolue, quelles améliorations y apportez-vous ?

Nous en apportons régulièrement : nous changeons les décors, modifions les coins câlins… nous venons de refaire le bar, bientôt le sauna, et nous allons agrandir le jacuzzi. Et, pour les préliminaires de nos 18 ans et pour la première fois dans un club libertin, nous organisons un quizz sur l’évolution et les souvenirs de L’Hyppocampe (à partir du vendredi 18 novembre).

 lvdx-club-hyppocampe-l-visuel-6-statues-en-mainsPouvez-vous nous parler de votre clientèle, quel âge a-t-elle ? Que vient-elle chercher chez vous ?

L’âge n’est pas un critère de sélection, en moyenne c’est entre 25 et 60 ans, mais ce qui compte c’est l’état d’esprit, la convivialité « quelques heures de vacances où on oublie le quotidien » ce que nous disent la plupart de nos clients. Ils viennent aussi chercher « un peu de temps pour soi », sans les enfants, oublier les soucis, se faire plaisir mais sans obligation.  Nous sommes ouverts pour tout le monde, libertin ou non libertin car aujourd’hui nous accompagnons les non libertins ou les indécis à la découverte du libertinage.

Club et sauna libertin L’Hyppocampe - 25, rue Jules Ferry 94100 Saint-Maur-des-Fossés. Tél : 01 55 96 20 34.

lvdx-club-hyppocampe-l-visuel-7-atmosphere-marineÀ ne pas manquer !

Semaine de l’anniversaire

Du mardi 22 au dimanche 27 novembre : une coupe offerte à chaque personne.

Les 18 ans de L’Hyppocampe

Ven 25 : Soirée mixte. CPL : 50 €. FS : 25 €. HS : 85 €.

Sam 26 : Soirée couples. CPL : 65 €. FS : 25 €.

 

Plus d’infos !

Ouvert du mardi au samedi de 12h30 à 19h et de 20h30 à 2h. Dimanche de 14h à 21h.

Femmes seules : 10 €. Hommes seuls : 60 € l’après-midi et 70 € le soir (et dimanche après-midi).

Couples : 30 € l’après-midi et 35 € le soir.

Samedi soir et tout le mercredi : hommes seuls non autorisés et entrée à 50 € pour les couples.

www.hyppocampe.com

Cécile Saint Laurent

À propos de Cécile Saint Laurent

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.