Suivez-nous

Actu/News

2 Girls, 1 Cup : 10 ans plus tard !

Vincent Lacrosse

Publié

le

10 ans déjà ! Impossible de savoir si cet anniversaire est à fêter ou non… On ne va pas se mentir : tout le monde a déjà entendu parler ou même vu la vidéo plutôt sulfureuse de 2 Girls 1 Cup. Cette courte vidéo, au nom plus qu’évocateur, a fait le tour d’internet, tout en laissant sur son passage une traînée (pas de merde, mais presque) d’innombrables réactions oscillant entre curiosité malsaine et effroi. Dix ans plus tard, on se demande forcément que sont devenues les protagonistes de ce scandale, plus visionné que n’importe quel buzz du web.

LVDX - 2 Girls, 1 Cup - Visuel (2)Après visionnage de la petite vidéo, notre première pensée va d’abord aux deux actrices mises en scène. On se demande qui pourrait vraiment accepter ça : ont-elles été manipulées ? Droguées ? Ou peut-être que ces actrices n’étaient-elles que des amatrices, et que cette production était leur première… et sûrement leur dernière. Eh bien, la vérité est toute différente.

LVDX - 2 Girls, 1 Cup - Visuel (3)Après les actrices, on pense obligatoirement à la tête pensante de tout ce cirque. Marco Fiorito n’avait pas planifié de devenir une star du web grâce à une production scatophile. Mais la magie d’internet en a décidé autrement. D’après le procès-verbal d’un tribunal américain, avec sa vidéo, le réalisateur souhaitait s’adresser spécifiquement à une petite communauté de fétichistes brésiliens.

LVDX - 2 Girls, 1 Cup - Visuel (4)Fiorito débute sa carrière en 1996, il produit alors avec sa femme des films sur le fétichisme des pieds. Son premier succès mondial sera le film Hungry Bitches et c’est exactement de ce film qu’est tirée la vidéo devenue virale de 2 Girls 1 Cup. Il est certain que l’on ne peut pas dire que le succès soudain de son travail lui ait profité, mais il a tranquillement continué sa carrière dans son coin.

Notamment avec son site NewMFX qui propose des vidéos aux titres encore une fois évocateurs tels que : New vomit Brazil. Une chose est sûre : rien n’a écarté Marco de sa voie. Comme il l’a dit lors de son procès contre son ancien associé Croce, Karla et Latifa n’ont peut-être jamais vraiment mangé des étrons : « Il m’est souvent arrivé, dans mes films, de tourner avec du chocolat plutôt que des excréments. Beaucoup d’acteurs, qui jouent dans des films scatos, peuvent demander dans leur contrat d’être certains de ne pas devoir manger d’excréments humains. » Le producteur aurait-il donc usé « d’effets spéciaux » pour satisfaire les fantasmes de son public ?

Après quelques recherches, on se rend compte que les deux actrices en question, qui se nomment Karla et Latifa, sont toujours dans le porno. On conclut donc que personne n’a abusé de leur confiance ou autre… Toujours dans le X et, qui plus est, en tant qu’actrices vedettes sur le site NewMFX. Ce buzz un peu crade – il ne faut pas avoir peur des mots – leur a peut-être été d’une grande aide pour construire une notoriété et une carrière. Même si elle ne vaut pas celle de Kim Kardashian.

Pigiste globe-trotter, essentiellement pour la presse américaine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.