Prof de maths, il se fait griller sur la toile !

Et de deux ! Comme on dit, jamais deux sans trois, alors à quand le prochain ? Le passé d’un second professeur de maths a ressurgi. Celui-ci était également acteur porno avant de se lancer dans l’éducation nationale. Comme quoi, de l’érection à l’éducation, il n’y a pas grand-chose ! 

Après Ruggero Freddi, dont nous vous parlions il y a quelques semaines, voici qu’un autre enseignant se fait outer par ses élèves. Cette fois-ci, ce n’est pas en Italie, mais à Peacehaven, en Angleterre, qu’un prof originaire de Brisbane, en Australie, a été vu par ses élèves dans un film porno. Vous suivez, ça va ? À un moment, on devrait pouvoir faire le tour du monde des anciens profs qui ont fait des films X. Car à force d’en découvrir, les élèves risquent d’être tentés de taper les noms de leurs différents maîtres afin de voir s’ils ont été plutôt soumis auparavant. Pour l’instant, ce n’est qu’une coïncidence, mais il s’avère que ça devient une habitude pour ceux qui apprennent les maths ! Scott Sherwood, alias Aaron Cage, a, en effet, été modèle pour Colt Studio.

Alors forcément, quand, sur Internet, les petits ados qui n’ont pas l’âge au passage d’aller sur ce type de contenu, tombent sur Aaron is a british bear [Aaron est un ours anglais], il y a des chances que cela les ait surpris. Mais quelle idée d’aller sur du porno à leur âge ! Depuis, le professeur s’est absenté de son établissement. C’est tout de même dommage que des rapporteurs aient fait fuir un professeur de maths tout de même. Si Freddi avait plutôt assumé, cela n’a pas l’air d’être le cas pour Scott. Pourtant, à l’origine, rejoindre cette société de porno était « un rêve » selon lui. Il a travaillé depuis 2010 pendant huit ans pour le secteur du X.

À 50 ans aujourd’hui, cet homme ayant fait des études de maths fait un point sur ce secteur et surtout sur les jeunes qui le côtoient. Pour lui, avoir commencé à 42 ans lui faisait prendre un plaisir qu’il savait éphémère. D’ailleurs, il explique sur une vidéo sur sa chaîne Youtube que les pornstars devraient considérer leur carrière comme « un second métier ». Il s’inquiète notamment des jeunes arrivants avec « des étoiles dans les yeux pensant faire du porno pour la vie ». Ce qui suit souvent est d’ailleurs la drogue et parfois le suicide. Ce qui est au cœur malheureusement de l’actualité, avec les cinq décès d’actrices célèbres et d’un acteur récemment. Son but n’est pas de dresser un portrait négatif du monde du X, attention, mais bien de dire que s’il était vu autrement, les choses seraient plus légères, toujours selon lui.

On espère, en tout cas, que celui qui voudrait donner une image plus positive au porno, va oser revenir dans son établissement et assumer la sienne. Car pour le moment, il est absent de ses cours à Peacehaven. Et on sait malheureusement que ses petits élèves vont s’en donner à cœur joie de provoquer l’homme qu’ils n’auraient, je le rappelle, pas dû voir dans ce contexte-là !

Mickael Cock

À propos de Mickael Cock

Michael Cock est journaliste et archiviste : il suit l'actualité et l'évolution de la communauté gay depuis plus de 20 ans. Militant de santé sexuelle, les nombreuses confidences qu'il a recueillies lui permettent de relativiser sur les sexualités. De formation scientifique et théâtrale, il décrypte avec humour et logique l'inconscient sexuel de tous les sujets trop sérieux. Il contribue régulièrement pour Garçon Magazine.