Suivez-nous
Clint B

Publié

le

Envoyé spécial sur le plateau de La Fille du Président, le dernier film de Jack Tyler produit par le studio Elite, j’apprends l’arrivée, en fin de journée, de la grande Ania Kinski. Pile à l’heure où je suis censé quitter ce petit coin de paradis pour retourner à l’ombre de mon bureau, y rédiger mes chroniques. Damned ! Hors de question de rater la star polonaise la plus charismatique du business. Ménageant la chèvre, le chou et la patience de mon copilote (tributaire de ma présence dans son carrosse), je réussis finalement à aménager quelques minutes d’interview à réception de l’actrice.

Soudain, un doute m’envahit. La nouvelle arrivante sera-t-elle apprêtée, disponible et surtout disposée à étancher ma curiosité journalistique au sortir de longues heures d’avion et de bagnole ? Quelle question absurde ! L’évidence me frappe dès notre rencontre. Non seulement Ania Kinski irradie d’une grâce que les transports ne sauraient entamer, mais elle est en plus d’une douceur qui confine à l’élégance.

Sans un détour, notre invitée d’honneur vient se prêter au jeu de la vérité, avec un charme et une spontanéité tout bonnement désarmants. Abonnée aux rôles de dominatrices autoritaires, elle n’en est pas moins une femme romantique qui, quittant sa Pologne natale, s’est installée en France pour les beaux yeux d’un sacré veinard. Elle garde toutefois le secret sur le devenir de cette idylle. Question mec, notre « milf » n’est d’ailleurs pas sensible qu’aux beaux éphèbes et admet volontiers un certain penchant pour les hommes d’expérience, capable de canaliser ses ardeurs. Aussi, peu importe l’âge ou les positions. Sur les plateaux, tout est une question d’affinités, pour une performeuse qui après cinq ans de carrière éprouve toujours le même plaisir aux affaires. Quelles différences, alors, avec la Ania des débuts ? Plus de confiance, une meilleur maîtrise et surtout, un bien meilleur français. Le fait est que j’aurais été vachement moins fier à converser en polonais…

Titulaire d'une maîtrise en cinéma, auteur d'une Porn Study à l'Université Paris VII Diderot, Clint B. est aujourd'hui chroniqueur de l'actualité porno.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.