Suivez-nous

Libertinage

DÉFINITION – Qu’est-ce que l’échangisme ?

David Chryso

Publié

le

Un article sur l’échangisme sur un site coquin, cela peut surprendre, un peu comme si quelqu’un venait expliquer ce qu’est le pain sur un site de boulangers, ou la direction assistée sur le site d’un constructeur automobile. Et pourtant, parfois, il peut être bon de rappeler quelques petites notions, juste pour voir si l’on n’a pas oublié ses bases. L’idée est venue en entendant un homme dire qu’il était échangiste et qu’il aimait bien avoir des rapports sexuels avec des couples dans des clubs échangistes : point intéressant, il était célibataire.

Et oui, quand on veut être échangiste, la moindre des choses est d’avoir quelqu’un à échanger !

Si on regarde sur Wikipedia la définition du mot échangisme, on y apprend que c’est « une pratique sexuelle qui consiste pour deux couples à échanger temporairement son partenaire, pendant les différentes phases du rapport, en vue d’une relation socio-sexuelle. »

Derrière cette formule quelque peu alambiquée, la réalité est que l’échangisme s’adresse à des couples dans le cadre d’une relation (disons 2+2) qui se pratiquera en général dans un cadre privé. Les couples qui se rendent dans des clubs pour trouver d’autres partenaires relèvent plus d’une sexualité de groupe que de l’échangisme réel.

pluralismeHistoriquement, l’échangisme remonte à la nuit des temps : il suffit en effet de trouver deux couples et un désir de sexualité pour que l’échange se produise, ce n’est donc pas dans cette direction que l’on apprendra quelque chose.

En revanche, en lisant ou en écoutant des échangistes, on constate que souvent ces couples sont beaucoup plus traditionnels, voire normatifs, que des couples qui ne le sont pas : les échangistes défendront beaucoup plus l’importance du couple, de la confiance et surtout la notion d’infidélité n’existe pas puisqu’au final, elle est pratiquée ensemble et d’un commun accord. Les motivations des couples à se tourner vers l’échangisme sont multiples : mettre du piment dans sa vie, dans sa sexualité, surmonter la jalousie, se faire de nouveaux amis avec qui on partage quelque chose, le sexe pour le sexe sans aucune implication sentimentale.

Les hommes seront plutôt dans ce dernier cas de figure, quand les femmes qui acceptent, le feront plus souvent pour faire plaisir à leur homme et ne pas le perdre.

On vous entend déjà dire qu’il s’agit d’un cliché, l’homme qui « oblige » sa femme, la femme soumise qui n’a pas d’autres choix, mais d’une manière générale, ce sont plus les hommes qui invitent leur compagne à cette nouvelle expérience que le contraire, même si, comme pour toute généralité, il y a des exceptions et madame qui nous lisez en êtes peut être une !

Dans la pratique nous l’avons dit au départ, il s’agit d’une relation à 4, deux hommes et deux femmes. Et le sexe peut se faire 2 par 2, monsieur A avec madame B et madame A avec monsieur B. Il peut se faire aussi à 3 +1, deux hommes une femme ou deux femmes un homme, le quatrième jouant plutôt un rôle de voyeur.

Enfin dans les cas les plus « extrêmes » ou « libérés », il peut se pratiquer à 4, ce qui implique de la bisexualité chez chacun des membres des couples.

Key partiesSelon différentes sources, une forme d’échangisme se serait développée pendant la seconde Guerre Mondiale avec la création de « key parties », les hommes mélangeant leurs clés pour être choisis au hasard par les épouses : on le voit encore ici, le sexe se pratique à deux.

On ne va pas partir en guerre contre les abus de langage sur l’échangisme, notamment concernant les clubs qui sont apparus ses dernières années, et qui prônent davantage une sexualité de groupe que de l’échangisme pur : sinon, ils ne laisseraient pas entrer d’hommes seuls.

Mais ces établissements ont permis une forme de reconnaissance d’une sexualité longtemps décriée, tout comme ses adeptes.

Aujourd’hui, les couples assument mieux leur plaisir et c’est tant mieux. Et c’est peut être même pour cela que vous nous direz comment vous vivez votre échangisme ou pourquoi nous ne voulez pas le pratiquer : vous avez la parole !

Ancien journaliste à Hot Vidéo, embarqué aujourd’hui dans d’autres aventures, loin des Hot d’Or, du X business et des paillettes. Mange des sushis et des cupcakes en rageant contre la pensée unique.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.