Suivez-nous

Actu/News

[BILLET D’HUMEUR] Les mecs qui envoient des photos de leur bite pour dire bonjour…

Elise

Publié

le

Comme beaucoup de filles étiquetées « libertines », dès que je me connecte sur mon Facebook ou autre réseau social, je trouve des photos de bites dans ma messagerie privée. Parfois même pas accompagnées d’un « bonjour » ! Juste une photo de bite, comme si j’allais être subitement prise d’une envie irrépressible de la sucer et proposer une pipe à son propriétaire… Suis-je la seule à qui ça arrive, ou est-ce que toutes les filles sexuellement open sont concernées?

J’ai décidé d’ouvrir l’enquête lors de ma dernière sortie en club libertin. Je commence d’abord par sympathiser avec Sonia, une jolie brune d’une trentaine d’année. Son témoignage a le mérite d’être clair : « Moi c’est pas compliqué, je me suis désinscrite de Facebook à cause des photos de bite. J’en pouvais plus ! Et quand c’est pas des photos de bite, c’est direct des allusions hyper cash, sans élégance ni volonté de séduire… »

Même constat de Noémie, petite brune bisexuelle de 25 ans (et excellente lécheuse, mais c’est une autre histoire) : « Moi la bite, j’adore ça, mais si on m’envoie une photo de bite en message privé pour me dire bonjour, je vais avoir envie de tout sauf de la goûter. Et « slt » ou « cc sa va » pour l’accompagner, c’est pas mieux. Par contre, si le mec m’écrit un petit mot gentil, en prenant la peine de le rédiger vraiment et pas en langage SMS, et surtout, s’il me fait rire : il a toutes ses chances avec moi ! Vraiment, je ne suis pas compliquée. Je veux juste un minimum de complicité avec les personnes avec lesquelles je suis susceptible de baiser. »

Le lendemain, j’ai passé quelques coups de fil à mes copines libertines, qui m’ont TOUTES confié à peu près la même chose. Avec notamment cette petite remarque intéressante de mon amie Natacha : « Si vraiment je veux une bite, j’ai toute une gamme de sextoys à la maison qui font parfaitement l’affaire. Ce qui m’intéresse chez un homme, ce n’est pas seulement sa bite, c’est aussi ce qu’il y a autour. Je veux qu’il me séduise et qu’il m’excite. »

C’est pareil pour moi ! Je ne suis pas inaccessible, je veux juste qu’on me séduise. Et quand un mec me séduit, là d’accord, je commence à m’intéresser à sa bite. Je la branle et je la suce avec plaisir et gourmandise. J’allais écrire « et habileté » mais je me suis réfrénée dans mon élan pour ne pas faire ma prétentieuse. En tout cas c’est ce que les garçons me disent. Ils adorent comment je m’occupe de leurs bites.

Et j’adore qu’on s’occupe de moi aussi. Qu’on m’embrasse, qu’on me masse, qu’on me caresse, qu’on me titille, qu’on me fesse, qu’on me masturbe, qu’on me doigte et bien sûr qu’on me baise, la chatte et le cul, dans toutes les positions. Vous voyez que j’aime ça, la bite ! Mais avant de m’y ouvrir, je le répète une dernière fois, j’ai besoin de SEDUCTION.

Mais rassurez-vous, il y en a plein qui y arrivent… Comme le prouve très bien ce témoignage de mon ami Josh, un des plus redoutables serial-fucker de Paris (et un de mes sexfriends favoris) : « A force de discuter avec des libertines, j’ai vite compris que la majorité des mecs draguaient comme des gros bourrins, notamment en envoyant des photos de leur bite. Du coup, ma stratégie, ça a été de faire l’inverse, pour me distinguer de la masse. Sans mentir sur mes intentions, j’ai décidé d’être courtois, bienveillant, drôle… De créer une complicité… Et ça marche ! »

Vous voyez ? Ce n’est pas si compliqué !

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.