Suivez-nous

Actu/News

Ronaldo, est-il gay ?

Cécile Saint Laurent

Publié

le

Mais comment fait Ronaldo pour être adulé par une bonne moitié de la planète ? C’est simple : il est beau, il est riche, c’est le meilleur… Bref, il est toujours au-dessus de tous les autres. Avec son corps de rêve et un éternel sourire aux lèvres, l’ange de Madeire tire son épingle du jeu, allant jusqu’à devenir une icône du monde gay. Pour un footballeur, c’est une forme de consécration. Mais voilà, la célébrité allant de paire avec les rumeurs, il faut parfois savoir les dribbler pour survivre à l’appétit médiatique… qui lui prêtent beaucoup d’aventures bi ou homosexuelles. La plus tenace d’entre elles le porte vers le Maroc…

En effet, depuis plusieurs semaines, les rumeurs vont bon train quant au prétendu coming out du footballeur international, Cristiano Ronaldo. Il semblerait qu’il soit en couple avec le kick-boxeur marocain, Badr Hari.

« Ces rumeurs ne datent pas d’hier. En effet, en juin 2015, une photo, montrant Ronaldo enlacer un ami et « jouant à touche-pipi », avait créé le buzz. »

Photo 1

À la même époque, les nombreux allers-retours en jet de Ronaldo au Maroc (jusqu’à 3-4 fois par semaine) alimentaient aussi les rumeurs quant à la nature de sa relation avec Badr Hari. Et de nombreux commentateurs d’y voir autre chose qu’une simple relation d’amitié, notamment lorsqu’une autre photo montrant Ronaldo dans les bras du kick-boxeur marocain avait fait surface sur la toile.

Photo 2

Cependant, malgré la rumeur grandissante, la star du ballon rond n’a jamais effectué publiquement son coming out, malgré ce que peuvent en penser de nombreux sites. D’ailleurs, rares sont ceux à relayer l’information comme étant acquise et véridique. Mais, à défaut d’un coming out, une certaine chanteuse bien connue, s’est chargée de confirmer cette rumeur.

Rihanna « oute » Cristiano Ronaldo

Lors d’une interview accordée à Vanitatis, Rihanna a surpris les journalistes qui souhaitaient des éclaircissements sur leur relation, suite à un selfie commun du footballeur et de la chanteuse et à la reprise d’une de ses chansons par Cristiano, en répondant : « J’ai beaucoup d’amis homosexuels et je soutiens la diversité homosexuelle ». Ce qui laisserait supposer une gaffe de sa part. Cependant, vu le nombre de bêtises que peut sortir Rihanna, on peut douter de la crédibilité de cette déclaration impromptue.

Pour le moment, rien de bien sérieux ne vient donc étayer la thèse de l’existence d’un placard chez Cristiano Ronaldo. Libre à chacun de se faire une idée et surtout libre à Ronaldo de confirmer cette information ou d’infirmer cette rumeur. Notons néanmoins qu’une grande partie des photos qui ont lancé la rumeur sont prises selon un angle qui laisse planer plus qu’un doute.

Photo 3

Certains piliers de bars du commerce ne se fiant qu’aux étiquettes, et à leur peu d’esprit noyé d’homophobie, agressent ainsi régulièrement notre pauvre joueur vedette… dans ce milieu du ballon rond parfois fade, où finesse et compassion ne remplissent pas le stade…

« Cristiano est une tapette ! »

Une association de défense des droits humains n’a guère apprécié cette insulte, lancée à l’encontre de Ronaldo avant le Clasico du samedi soir. Bien que cela n’a pour rien au monde déstabilisé notre champion portugais qui, après avoir entendu un « Cristiano maricon » (Cristiano est une tapette) descendu des travées du Camp Nou lors de la minute de silence en hommage à Johan Cruyff, a fini par donner la victoire à son club face au FC Barcelone.

R 8

L’insulte n’a cependant pas laissé insensible la communauté gay de l’autre côté des Pyrénées. Très vite, l’Observatoire espagnol contre les LGBTphobies a dénoncé le Barça auprès de la Commission nationale contre la violence, le racisme, la xénophobie et l’intolérance dans le sport. « Ces actes malheureux et honteux sont punissables en vertu du droit du sport« , a ainsi lancé Francisco Ramirez, le responsable de cette association, qui a également tenu à préciser : « l’homophobie ne signifie pas que les personnes maltraitées sont homosexuelles, mais que d’autres personnes qui le supposent les insultent, harcèlent et humilient pour cette raison« .

« Ronaldo est une icône gay devant Kylie Minogue ! »

Selon un sondage réalisé auprès de 300 gays et relayé par le journal The Sun, Cristiano Ronaldo a été élu “icône gay ultime”. Il relègue même Kylie à la seconde place. Le joueur portugais de Manchester United a tout pour plaire au public gay : “des cheveux bruns courts, un corps de rêve, de belles dents blanches et des beaux bijoux”, selon une porte-parole du site Gaygolddiggers.com, qui ne précise pas si ces derniers sont de famille ou pas. Le fait d’être footballeur de l’année a l’air d’avoir moins d’importance chez les gays que chez les supporters du ballon rond.

R 5

Et le palmarès continue, puisque Cristiano a été élu « Homme le plus sexy de la planète » par Gay Times ! Le magazine britannique a publié sa traditionnelle liste des hommes les plus sexys de la planète. Et c’est le footballeur portugais qui trône au sommet de ce classement. Il remporte haut la main ce suffrage réalisé par la principale revue gay au Royaume-Uni, s’adressant à un lectorat masculin homosexuel et bisexuel.

Enfin, le bellâtre portugais, âgé aujourd’hui de 31 ans, posait dénudé, les muscles saillants, en compagnie d’Alessandra Ambrosio, top-modèle brésilienne, pour la couverture de l’édition américaine du magazine GQ de janvier 2016 qui n’hésite pas à le qualifier de « prix Nobel de la perfection physique ». Rien que ça !

Les photos nues de lui parlent d’elles-mêmes et les critères principaux qui le rendent sexy et l’érigent au rang d’icône gay sont aussi au rendez-vous :

  • un regard direct et très séducteur,
  • un sourire franc et large, ultra bright et éclatant,
  • une musculature parfaite,
  • un sportif incontestablement accompli,
  • une personnalité de macho revendiquée,
  • un succès personnel international,
  • une personnalité très affirmée, limite mégalo,
  • un garçon qui sait profiter de la vie…

Autant d’éléments qui correspondent parfaitement aux critères « classiques » qui transcendent une personnalité publique en icône LGBT. Parmi les caractéristiques constituant une icône gay, on retrouve aussi souvent le courage dans l’adversité et un désir de liberté, le sens du glamour, l’exubérance, la créativité… et le plus souvent associées à une forte personnalité et une fin tragique, ce qu’on ne lui souhaite pas ! Qu’il continue à nous régler de son talent sur les terrains de football, de sa générosité en dehors et qu’il puisse un jour vivre sa sexualité au grand jour.

Ancienne actrice de X des années 80, reconvertie dans le journalisme et éditrice de sites Internet X. Sous pseudonyme dans un souci de discrétion, mais toujours bien informée des dessous du milieu.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.