Suivez-nous

Actu/News

Rajeunissement chez les libertins

Elise

Publié

le

Si on interroge certains spécialistes comme, par exemple, des patrons de clubs libertins ou des responsables de sites de rencontres échangistes, l’avis semble unanime : il y a de plus en plus de jeunes dans le milieu libertin ! Quand on dit « jeunes », on parle de couples qui ont moins de 26 ans. Dès lors, on est en droit d’essayer de comprendre pourquoi la jeunesse française se tourne vers les échanges sexuels entre couples et ce qui les motive. Mais, pour commencer, parle-t-on de vrais couples ?

Selon Lionel, patron d’un club libertin à Mougins, les clients entre 19 et 25 ans qu’il accueille (ce qui est très jeune par rapport à la moyenne d’âge habituelle, plus proche de 40-45 ans) sont des jeunes réellement en couple depuis au moins déjà deux trois ans qui viennent essayer une nouvelle expérience. « Le risque, précise-t-il, c’est que le couple ne se connaisse pas encore suffisamment et se brûle les ailes dans une communauté où les rapports sexuels sont faciles et où on rencontre énormément de partenaires. De ce fait, il n’est pas compliqué de tomber amoureux d’une autre personne et de prendre le risque de casser son couple ». C’est pour cela que ce patron reçoit personnellement les nouveaux venus et leur explique les risques du libertinage qui exclut, par définition, l’adultère. « L’amour du couple est le ciment qui permettra aux jeunes de profiter du libertinage : respecter son/sa partenaire est essentiel ».

lvdx-rajeunissement-du-libertinage-visuel-2

Nous avons aussi voulu comprendre les motivations qui poussent ces jeunes couples à aller vers ces plaisirs a plusieurs. Pour cela, nous avons rencontré Karenne et Peter (22 et 24 ans) qui sont échangistes depuis plus de deux ans déjà.

« Ce qui nous intéresse dans le libertinage, c’est de rencontrer des gens plus matures que nos propres amis », nous explique Karenne. « Avec Peter, on s’est connu très jeunes : nous avions déjà essayé beaucoup de choses ensemble et nous voulions évoluer dans la communauté libertine, afin d’avoir des expériences sexuelles, mais aussi amicales plus riches ». Le jeune couple nous explique, entre autres, que les expériences qu’ils ont eues avec des amis de leur âge se sont soldées par des échecs : ils n’étaient pas compris dans leur désir de pluralité sexuelle et le jugement simpliste l’importait sur le désir de partage. Pour Peter, « il y a aussi l’envie de faire plaisir à Karenne qui voulait vivre des expériences plus complètes avec d’autres hommes attentionnés où la notion de préliminaires existe, pas juste le rapport sexuel direct. Nous avons trouvé cela en allant dans des clubs libertins de notre région, qui nous ont accueillis à bras ouverts tout en nous expliquant les codes à respecter. Si ma femme est heureuse comme ça, je suis content et notre couple en ressort encore plus fort ! »
lvdx-rajeunissement-du-libertinage-visuel-3

Christophe, le responsable communication de Wyylde, premier site libertin, pense que « la médiatisation est une des explications majeures de ce rajeunissement. Nous assistons depuis trois quatre ans à un fort engouement des médias pour le sujet libertin. Il y a eu beaucoup de reportages auxquels nous avons d’ailleurs participé et dans lesquels nous avons essayé de montrer un visage humain, positif et épanouissant de la communauté. La libéralisation sexuelle continue de faire son chemin et d’inciter les jeunes et les moins jeunes à essayer plus de choses. Le libertinage et, plus concrètement, l’échangisme en font partie. Les jeunes veulent s’amuser, profiter de plus d’options sexuelles comme, par exemple, la bisexualité qui fait partie intégrante de la communauté, mais n’est abordable sereinement que chez nous ». Christophe constate au travers des multiples soirées qu’il fait dans toute la France que « les clubs accueillent de plus en plus de jeunes : ce qui n’était pas le cas quatre ans en arrière. Cela induit un nouveau visage du libertinage, plus décomplexé, plus varié… qui bouleverse du coup les habitudes parfois trop ancrées des libertins ».

Pourtant, ce rajeunissement n’est pas du goût de tout le monde. En effet, l’arrivée de ces jeunes couples parfois très désinhibés provoque des tensions avec des générations plus âgées qui se font voler la vedette et n’aiment pas la facilité qu’ont leurs cadets à coquiner plus facilement qu’eux. Mais le conflit de générations ne semble pas affecter plus que ça une communauté où la joie de vivre semble être le principal mot d’ordre et où un peu de « fraîcheur » ne fait de mal à personne !

Pour conclure, nous vous proposons un témoignage émouvant sur le vécu libertin d’un jeune homme qui explique que le libertinage est surtout l’amour de sa partenaire :

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.