Quand la pause-sexe remplace la pause-café !

Pas toujours aisé de concilier sexe et travail. En Suède, un conseiller municipal semble toutefois avoir trouvé une solution « 2 en 1 » pour dénouer cette problématique : la mise en place d’une « pause-sexe » durant le boulot. Il justifie cette proposition en s’appuyant sur les liens qui existent entre des pratiques sexuelles régulières et une bonne santé. L’absentéisme au travail est un véritable casse-tête pour les entreprises mais aussi pour les politiques. Pour embellir et « réchauffer » les conditions de travail, Per-Erik Muskos, conseiller municipal de la commune d’Övertornea en Suède, compte sur la sexualité. Plus précisément, il souhaite instaurer une heure de pause par jour consacrée au sexe pour renforcer la productivité. Une heure qui serait évidemment rémunérée. Cette mesure, si elle est adoptée, ferait d’une pierre, deux coups. En effet, non seulement cette loi serait une bonne nouvelle pour le moral des employés mais, en plus, elle permettrait d’augmenter l’indice de fécondité. La Suède s’est toujours montrée avant-gardiste pour améliorer le bien-être et les conditions de vie de ses habitants. Elle est d’ailleurs classée dixième dans le classement des pays les plus heureux du monde. Au premier abord, cette nouvelle idée peut cependant paraître saugrenue. Elle se base néanmoins sur des preuves scientifiques très sérieuses. Pause sexeLe sexe c’est la santé ! Les ébats se révèlent positifs à bien des égards sur notre santé. Le sexe joint ainsi l’utile à l’agréable. D’abord, suite à de nombreuses études, des chercheurs ont établi un lien réel entre une sexualité active et une réduction du risque d'accident cardio-vasculaire. Ainsi, une fréquence de trois rapports ou plus par semaine réduirait de moitié le risque d'attaque cardiaque. Par ailleurs, comme toute autre activité physique, le « sport de chambre » joue un rôle très favorable sur la forme. La forme physique, mais également la forme morale. Les plus « baiseurs » sont ainsi, en moyenne, les moins sujets à la dépression. Les bienfaits du sexe sont multiples et viennent assurément soutenir la dernière proposition de loi de l’élu suédois. Pause Café SuèdeEn France, comme souvent, on ne retrouve pas une telle dynamique. Bien qu’un couple sur trois se forme au travail, oubliez le sexe au bureau : il peut être l’objet de lourdes sanctions disciplinaires. Avec les « pauses-sexe », ils seraient pourtant nombreux à vivement se précipiter au travail. En attendant, calmez vos ardeurs… ou soyez discrets !
Elise

À propos de Elise

Étudiante en lettres modernes et libertine assumée. Mes deux passions: la littérature et le sexe. Que je peux enfin concilier sur ce blog, où je vous raconterai mes aventures sexuelles et autres coups de cœur et coups de gueule en rapport avec la sexualité. Bisous à tous (et à toutes, j'aime bien les filles aussi !).