Suivez-nous

Actu/News

Dream Daddy : Le jeu de drague gay qui donne chaud

Mickael Cock

Publié

le

C’est le nouveau chéri des plateformes de téléchargement : Dream Daddy, un jeu de simulation de drague qui rend accro les joueurs. Le but est simple : draguer tout beau daddy que l’on croise. Sous la forme d’une Visual Novel, on incarne un homme gay, tout fraîchement arrivé dans un quartier où de beaux mâles attendent que l’on craque sur eux.

Le jeu est disponible depuis le 20 juillet et sa popularité ne fait que monter. Disponible sur Steam, la plateforme annonce déjà plus de 80 000 utilisateurs.

3

Comment ce jeu arrive-t-il à exciter autant ?

La réponse est plutôt simple, c’est toujours agréable de se faire draguer, et comme par hasard, c’est le but de ce jeu. Edité par une société indépendante, Game Grumps, le jeu mise sur la diversité. Plutôt blond BCBG ou branché, mec accro au fitness, ou peut-être le beau métis intellectuel ? Il y en a pour tous les goûts.

Des dialogues mignons, sur fond de corps musclés

Lorsque l’on entame un dialogue avec un des personnages, son avatar apparaît. Avec une vingtaine d’images différentes pour chaque daddy, on se laisse prendre au jeu de la séduction. On apprécie les voir habillés sur leur 31, mais aussi lorsqu’ils sont au bord de la piscine par forte chaleur. Après tout, il n’y a rien de mal à se rincer un peu l’œil.

Des phrases enjôleuses, des petits regards coquins à droite à gauche, on pourrait en tomber raide dingue. Mais les éphèbes ne sont pas des garçons faciles, obtenir un date avec eux reste un exploit. Le petit plus comparé à la réalité, c’est que si on se rate, on peut recommencer jusqu’à réussir à mettre un beau daddy dans son lit, ou plutôt à se faire jeter dans ses draps.

4

De nombreux parallèles avec la culture du Yaoi

Le Yaoi, c’est un peu le hentai version gay. On croise souvent chez les libraires ou bien sur internet des mangas qui narrent la romance entre deux garçons. Dream Daddy a décidé de réinventer cette recette. Des dessins plus occidentaux, sur un concept de jeux très asiatique. Bien que les scènes d’amour n’en soient pas illustrées, s’il vous prend d’avoir envie de regarder un petit animé cochon, le yaoi est votre meilleure solution.

dream-daddy-robert-second-date-s-rank

La simulation militante

Hormis le coté fleur bleue et petites douceurs, c’est un jeu dont la visée touche un certain militantisme. Derrière le daddy ultra sexy père de jumeaux ou bien d’une ado de 16 ans, les interactions et les messages ne s’adressent pas qu’aux hommes homosexuels, bien au contraire.

Bien que le jeu soit principalement téléchargé par un public homo, les femmes hétérosexuelles se laissent séduire, et beaucoup se laissent prendre au jeu.

« J’ai commencé il y a 6 jours et je suis déjà accro, c’est franchement bien ; en plus, avec les réactions des daddys (oui car un seul ne me suffit pas), j’en apprends plein sur le monde gay, je suis surprise. » – Laurence, 18 ans

Michael Cock est journaliste et archiviste : il suit l'actualité et l'évolution de la communauté gay depuis plus de 20 ans. Militant de santé sexuelle, les nombreuses confidences qu'il a recueillies lui permettent de relativiser sur les sexualités. De formation scientifique et théâtrale, il décrypte avec humour et logique l'inconscient sexuel de tous les sujets trop sérieux. Il contribue régulièrement pour Garçon Magazine.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.