Suivez-nous

Actrices

[Brève #112] Mia Malkova fait ses débuts à Bollywood dans Climax

Clint B

Publié

le

Est-il encore nécessaire de présenter Mia Malkova ? Avec ses airs de sainte-nitouche, la performeuse a mis une claque à toute la profession en mariant blondeur ingénue et souplesse explicite lors de séquences anatomiques d’anthologie. La fiancée de l’Amérique, faite pornstar.

La somptueuse Californienne n’est toutefois pas la muse d’une seule nation, en témoigne sa récente incursion à Bollywood. Expressément réclamée par le réalisateur Ram Gopal Varma, ou RGV pour les intimes, la voilà aujourd’hui en tête d’affiche de son dernier film Climax, un thriller qui, à en juger par son teaser, s’annonce haletant.

Particulièrement méconnu en France, le cinéma indien n’a pourtant rien du modeste tas de bobines au rayonnement dérisoire, disputant à Hollywood non seulement le premier volume de production mais aussi la première audience au monde. Le qualifier de « conservateur » relève là aussi du non-sens, tant il est varié. RGV est d’ailleurs l’un des plus éminents ambassadeurs du film de genre indien. Comparé à Tarantino auprès des profanes, pour sa réalisation nerveuse et ses cadrages graphiques, le cinéaste a ainsi offert le rôle principale à l’une des actrices les plus iconiques du X-business, inspiré par la carrière florissante de Sunny Leone, première transfuge du porno à s’épanouir dans l’industrie cinématographique traditionnelle de Mumbay.

Interrogée par XBiz, la belle Mia confie en tout cas avoir vécu une aventure aussi intense qu’extraordinaire lors des trois semaines qu’a durées le tournage du film. Car oui, Bollywood oblige, elle a du apprendre à danser sur le tas, pour les besoin d’une séquence musicale ; elle qui explique « ne pas se considérer comme une personne douée d’une grande coordination ».

Faute de pouvoir sortir en salle à cause de l’épidémie de covid-19 – une exploitation française eut de toute façon été utopique -, le film sera disponible directement en VOD, pour le plus grand bonheur des fans de la star, mais aussi tous les amateurs de cross-over ambitieux. Un film indien avec une pornstar californienne en tête d’affiche, ça vaut définitivement le détour, non ?

Titulaire d'une maîtrise en cinéma, auteur d'une Porn Study à l'Université Paris VII Diderot, Clint B. est aujourd'hui chroniqueur de l'actualité porno.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.