Suivez-nous

Actu/News

Covid-19 : MerciFans cède l’intégralité de sa commission aux créateurs et créatrices jusqu’à la fin de l’été

Clint B

Publié

le

Alors que le confinement se prolonge, les travailleurs primordiaux de l’industrie du sexe (acteurs porno, camgirls, escorts) voient leur situation économique virer au rouge, faute de pouvoir exercer. Face à l’indifférence confondante des pouvoirs publics, ils se tournent massivement vers leur ultime recours professionnel : le commerce virtuel et indépendant de leurs charmes, au moyen de performances live par webcam et de séquences auto-produites. Or, ce modèle économique repose sur un enjeu essentiel, le taux de reversement entre créateurs et plateformes de distribution. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces plateformes, sites de webcam et de vente de vidéos, prélèvent des commissions pour le moins gourmandes, de 15% à 40% pour les plus voraces. C’est là que MerciFans intervient. Pour toute la durée du confinement et même jusqu’à la fin de l’été, le réseau social pour adultes a décidé de reverser la totalité de son pourcentage aux créateurs et créatrices de contenu, au titre de l’effort collectif.

À 100% derrière les modèles, actrices, performeurs et travailleuses du sexe, durement touchés par l’épidémie de covid-19. Soumis à une précarité économique alarmante, l’ensemble des artisans du charme réclame à cor et à cri une prise en considération de leurs difficultés, une intervention en leur faveur. Plus que jamais, l’heure est à la solidarité professionnelle, l’Etat ayant adressé une fin de non-recevoir à cet appel à l’aide. C’est pourquoi MerciFans, la nouvelle plateforme française d’auto-production, renonce à l’intégralité de sa commission, au bénéfice de ceux qui, la quarantaine durant, animent son réseau jour et nuit, produisant liveshow et séquences érotiques à leur propre compte. La formule n’a donc rien d’une image. Ce sont bien 100% des recettes que toucheront les modèles MerciFans, sur chaque vidéo vendue, sur chaque show érotique dispensé, sur chaque abonnement souscrit à leur profil ; et ce jusqu’à la fin du mois d’août.

MerciFans compte ainsi sur sa communauté généreuse et accueillante pour traverser cette crise la tête haute. Car, au-delà du charme, c’est autour du partage que s’est conçu la plateforme. Pensé initialement comme un réseau social, le site dispose du Flow, une interface d’échange, ouverte, publique et gratuite, permettant à quiconque de toujours trouver à qui parler. Chat en direct, fil d’actualités, webcam, il multiplie en outre les moyens pour réinventer le rapprochement à l’heure de la distanciation sociale. Les modèles qui entendent avant tout monnayer leurs apparitions ne sont pas pour autant laissés pour compte, puisqu’un ensemble de tutoriels est mis à leur disposition pour tirer le meilleur bénéfice de leur activité. Surtout, à tout moment, les créateurs et créatrices ont l’opportunité de nouer d’authentiques relations privilégiées avec leurs fans, en réservant leurs photos, leurs vidéos, leurs updates exclusivement à leurs abonnés, tout en percevant l’intégralité des gains générés.

L’auto-production « clé en main » selon MerciFans

Ni précarité, ni isolement. MerciFans s’engage dès à présent pour que les métiers du fantasmes restent ceux du plaisir. Un initiative fort pertinente qu’il nous tarde de voir généralisée…

 

Rendez-vous sur MerciFans en cliquant ici !

Titulaire d'une maîtrise en cinéma, auteur d'une Porn Study à l'Université Paris VII Diderot, Clint B. est aujourd'hui chroniqueur de l'actualité porno.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.