Suivez-nous

Actu/News

[Brève #114] FranceConnect ne s’occupera pas des sites porno

Clint B

Publié

le

Le Conseil national du Numérique a rendu son verdict, dans son rapport relatif à l’identité numérique. Par la voix de Cédric O, Secrétaire d’État référent, le gouvernement a ainsi écarté le recours au service FranceConnect dans le cadre des connexions aux sites de boule.

Dissonance masturbatoire

Evoqué dans le texte de loi, FranceConnect avait pourtant tout de la solution ad hoc. Utilisé par de nombreux services français (impôts et assurance maladie, pour ne citer qu’eux), le pass a jusque-là prouvé sa robustesse et sa sécurité. Qui plus est, sa base de données indexée au recensement national aurait grandement contrarié les tentatives de fraude. Seulement voilà, mélange des genres oblige, pas sûr que la CNIL eut vu d’un très bon œil le fait d’associer, même indirectement, les historiques de recherches crapuleuses du quidam moyen à son numéro de sécurité sociale. Inversement, introduire chaque séance d’amour propre avec la page d’accueil du trésor public, on a vu plus érotique…

Big Brother m’habite

Reste qu’avec ce rétro-pédalage, la communauté des pornophiles n’est pas franchement plus avancée. On ne sait toujours pas à quelle sauce on va être mangé. Authentification via Google ou les réseaux sociaux, implémentation d’AgeID, le service de vérification conçu par Mindgeek (Pornhub, Youporn, etc.) ; Quand on sait l’appétit des multinationales de tous poils pour nos données personnelles, et leurs propensions aux fuites malencontreuses, la confiance n’est pas franchement au rendez-vous.

Faites chauffer la CB !

En définitive, il semblerait que l’authentification via carte bancaire (facturation d’un centime symbolique immédiatement remboursé) soit en passe de s’imposer. La plupart des sites pornographiques réglos disposant déjà d’un prestataire de paiement, la mise en conformité devrait se faire sans trop de heurts. Mais encore faut-il que les consommateurs jouent le jeu, sans se ruer massivement vers l’alternative qu’offrent les VPN.

Titulaire d'une maîtrise en cinéma, auteur d'une Porn Study à l'Université Paris VII Diderot, Clint B. est aujourd'hui chroniqueur de l'actualité porno.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.