Suivez-nous

Actu/News

Kendra Sunderland bannie d’Instagram

Ricardo

Publié

le

La pornstar a notamment montré ses seins lors d’un live et mimé une fellation avec un godemiché en annonçant qu’elle n’aurait aucun souci avec la plateforme car elle entretenait une relation avec le CEO d’Instagram. Son compte à 2,2 millions de followers a été désactivé dans les douze heures suivantes.

 Tout a commencé il y a quelques semaines. Kendra Sunderland poste une photo d’elle topless sur le réseau social et se vante de « sucer le boss d’Instagram », Adam Mosseri, marié et père de trois enfants. Malgré des plaintes, la plateforme refuse de supprimer la publication de la pornstar, qui ne contrevient pas aux règles de sa communauté selon elle. 

Mercredi 7 décembre, celle qui a remporté le prix des plus beaux seins aux Pornhub Awards 2018 récidive. Lors d’un live, elle feint une fellation avec un énorme godemiché noir tout en se couvrant de White Claw, une eau pétillante alcoolisée très en vogue aux États-Unis. Puis elle exhibe sa poitrine et écrit dans les commentaires qu’elle n’aura aucun problème en affirmant de nouveau avoir des relations sexuelles avec le patron d’Instagram.

Son comportement a provoqué la colère de sa collègue Alana Evans, qui l’a dénoncée dans un tweet où elle mentionnait Adam Mosseri et Instagram. Douze heures plus tard, le compte certifié à 2,2 millions d’abonnés de Kendra Sunderland était supprimé. Un représentant de Facebook, propriétaire d’Instagram, s’est fendu d’un communiqué pour expliquer le choix de l’entreprise. « Plus d’un milliard de personnes utilisent Instagram et parfois nous faisons des erreurs. Ce compte a enfreint nos règles d’utilisation et nous l’avons supprimé. Cette personne n’a aucune connexion avec les membres de l’entreprise et ses allégations de traitement préférentiel sont sans fondement. »

Kendra Sunderland s’est par la suite excusée et a mis son comportement sur le compte de l’alcool, en insistant bien sur le fait qu’elle n’avait jamais rencontré le CEO d’Instagram. Sur Twitter, elle a toutefois nuancé son propos en s’insurgeant contre la politique du réseau social et en se plaignant que les travailleuses du sexe n’étaient pas traitées de façon égale. « Je pense que montrer mes seins ne devrait pas être un problème, étant donné que des hommes peuvent le faire sur Instagram Live et qu’il ne devrait pas y avoir de différence. Mais enfoncer un gode noir dans ma bouche en m’aspergeant de White Claw, c’était peut-être un peu trop… » Des critiques sur la partialité du réseau social qui ne sont pas nouvelles  et mettent en lumière l’hypocrisie des plateformes quant au contenu explicite.

La pornstar était devenue célèbre après s’être exhibée et masturbée dans la bibliothèque de L’Oregon State University, où elle étudiait alors. La vidéo avait été uploadée sur Pornhub et vue des millions de fois, ce qui avait valu un procès à Kendra Sunderland. Par la suite, la blonde opulente avait signé un deal avec FriendFinder Networks pour créer un site dédié à ses cams puis avait lancé son appli de rencontres, DateBrokeCollegeGirls.com. 

La même année, elle collabore avec Pipedream Products afin de créer sa ligne de sextoys, pour lesquels elle fait mouler son vagin, son anus et ses seins. Elle réalisera ensuite un de ses rêves en posant pour Playboy. Depuis, Kendra Sunderland a tourné pour Greg Lansky et est devenue modèle exclusive pour Brazzers.

 

 

Pornographe du phonographe

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.