Un cannibale trouve l’amour en prison

Même le pire des criminels peut trouver l'amour et la rédemption. C'est la morale de cette histoire où quand un meurtrier cannibale, ex-pornstar, ex-stripper, ex-prostitué, retrouve l'amour et se marie en prison...

Luka « Rocco » Magnotta est un homme complexe, et une personne dont il n'est pas facile de tomber amoureux. Rappel des faits : en 2012, Luka Magnotta, déjà connu pour avoir torturé des chatons sur Internet, commet l'irréparable. La pornstar gay, ex-prostitué, ex-strip-teaser, tue son amant chinois Jun Lin. Créatif, Luka ne s'arrête pas au meurtre. Il coupe son amant en morceaux, en mange une partie, et envoie plusieurs morceaux de son corps à diverses écoles et partis politiques au Canada.

jun lin rocco magnota

Barbare mais moderne

Luka filme son repas anthropophage et diffuse la vidéo sur le Net. Après une cavale en Europe, le tueur est finalement arrêté à Berlin dans un cybercafé le 4 juin 2012. Ramené devant la justice canadienne, il reconnaît les faits – difficile de faire autrement – mais évoque pour s'expliquer une démence passagère. En même temps, s'il avait plaidé la plaisanterie qui tourne mal, il aurait été peu crédible.

Luka-Magnotta-refuse-de-passer-sa-vie-en-prison

25 ans et une condamnation pour… harcèlement

Pour finir, il sera condamné fin 2014 à la prison à vie dont 25 ans incompressibles. Il purge depuis lors sa peine au pénitencier d'Archambault, au Québec. Il faut savoir que Magnotta a aussi été condamné pour « harcèlement du 1er ministre » pour avoir envoyé à son attention un pied coupé au siège de son parti.

Mais les soucis de Luka ne s’arrêtent pas là. Deux ans après son incarcération, il se sent seul. Difficile de dire s'il se cherche un amant ou un nouveau cobaye pour jouer au Docteur Maboul. Quoi qu'il en soit, Magnotta se crée un profil sur le site Canadian Inmates Connect Inc, un site de rencontres pour prisonnier canadiens.

This photograph obtained courtesy of the Service de Police de la Ville de Montreal (SPVM) shows Luka Rocco Magnotta (C) escorted by police upon arrival from Germany on June 18, 2012 at Mirabel Airport outside Montreal on June 18, 2012 in Mirabel, Quebec, Canada. Magnotta, dubbed "the Canadian Psycho", is accused of slaying and dismembering a Chinese student in Montreal last month, before fleeing to Europe. AFP PHOTO / Service de Police de la Ville de Montreal == RESTRICTED TO EDITORIAL USE / MANDATORY CREDIT: "AFP PHOTO / Service de Police de la Ville de Montreal" / NO SALES / NO MARKETING / NO ADVERTISING CAMPAIGNS / DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS == Le tueur cherche le prince charmant

Selon ses propres paroles, Magnotta cherche le prince charmant. Et il trouve l'âme sœur un mois seulement après avoir publié son annonce, malgré une forte prise de poids depuis son entrée en prison. La rencontre est si belle que le mariage entre nos deux amoureux était organisé le 26 juin dernier. Le mignon fiancé s'appelle Anthony Jolin. Surprise : il est lui aussi en prison pour un meurtre commis en 2003 à l'encontre d'un compagnon de cellule. On le voit : les deux tourtereaux ont pas mal de choses en commun.

Luka-Magnotta-portrait-d-un-gigolo

Hélas, le mariage ne sera pas consommé

Un contrat de mariage a été produit et la maman de Magnotta a accepté de servir de témoin. Pour les plus curieux, les services pénitentiaires canadiens ont tenu à préciser que le mariage ne serait pas consommé, qu'il n'y aurait pas de lune de miel et que les deux condamnés ne seraient pas installés ensemble. « Les activités sexuelles entre condamnés sont interdites » a rappelé le porte-parole des prisons canadiennes.

Selon Barbie Swallows, ancienne petite amie transgenre de Luka, Magnotta ne cherche rien d'autre que d’avoir à nouveau l'attention des médias. Elle qui est sortie quatre mois avec lui ne se dit « ni choquée, ni surprise par ce mariage. »

« J'espère seulement que les époux me garderont une part de gâteau » précise-t-elle.

JUNE 18, 2012 FILE PHOTO; AP PROVIDES ACCESS TO THIS PUBLICLY DISTRIBUTED HANDOUT PHOTO PROVIDED BY MONTREAL POLICE. FILE - In this Monday, June 18, 2012 file photo provided by Montreal Police, Luka Rocco Magnotta is taken by police from a Canadian military plane to a waiting van in Mirabel, Quebec. Magnotta, a Canadian porn actor accused of dismembering his Chinese lover and mailing the body parts to political parties and schools collapsed in court during his preliminary hearing Tuesday, March 13, 2013. (AP Photo/Montreal Police, File)

Détail amusant, l'annonce de Luka au départ visait plutôt des hommes en liberté mais Cupidon en a décidé autrement. Selon son annonce, Magnotta cherchait un célibataire blanc, entre 28 et 38 ans, en bonne forme physique. Il précisait aussi rechercher quelqu'un de « loyal, plutôt éduqué, financièrement et émotionnellement stable, pour une relation sérieuse et de long terme ». Entre celui qui tue son compagnon de cellule et celui qui mange son amant, je ne sais pas lequel sera le plus stable…

Jason Cold

À propos de Jason Cold

Reporter bilingue basé aux États-Unis, spécialiste du Xbiz américain.