Suivez-nous

Actu/News

[Brève #102] Twitter intègre officiellement le shadowbanning à sa modération

Clint B

Publié

le

Si vous êtes un utilisateur régulier de l’oiseau bleu, vous avez sans doute vu surgir, ces derniers jours, un petit pop-up vous précisant la mise-à-jour des conditions d’utilisation de la plateforme, effective à compter du premier janvier 2020. Si l’essentiel du propos reste globalement inchangé – Twitter conserve les droits sur ce que vous postez jusqu’à l’extinction totale de votre lignée -, il est un point qui se retrouve précisé à la faveur de cette nouvelle mouture de leur « Jacques a dit » numérique : celui du shadowbanning.

Alors que l’invisibilisation des comptes jugés « sensibles », c’est-à-dire la totalité des profils pornographiques, était plus ou moins tue du côté des instances modératrices, Twitter sort enfin du bois. Dès l’année prochaine, le réseau social s’arrogera donc le droit de « limiter la distribution ou la visibilité de tout Contenu sur le service ou de suspendre ou résilier un utilisateur et de récupérer des noms d’utilisateurs, sans encourir aucune responsabilité à votre égard. » (chap. 4, § 2.) Ça a le mérite d’être clair.

Enfin presque, puisque ces nouvelles conditions d’utilisation diffèrent selon que l’on réside en ou hors l’Union Européenne, mais seulement dans la version anglophone des Terms of Service. Les performeurs européens serait donc théoriquement exemptés de ghetto porno. Mais rien n’est moins sûr, le réseau appliquant vraisemblablement ce genre de sanctions en secret depuis déjà de longs mois. Toujours est-il qu’il est plus que temps, pour les fans, de s’abonner à toutes les stars et à tous les studios dont ils souhaitent suivre les aventures en 280 caractères, sous peine de ne plus pouvoir les retrouver via le moteur de recherche après la Saint-Silvestre. Heureusement, il existe dorénavant un formidable tutoriel pour les dénicher sans se faire pigeonner.

 

Conditions d’utilisation sur le territoire européen

Conditions d’utilisation pour le reste du monde

Titulaire d'une maîtrise en cinéma, auteur d'une Porn Study à l'Université Paris VII Diderot, Clint B. est aujourd'hui chroniqueur de l'actualité porno.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.