Suivez-nous

Acteurs

Le domicile de James Deen perquisitionné !

La Rédaction

Publié

le

Cela aurait pu être le titre d’un nouveau film de l’ex-petit prince du porno, James Deen : accusé en décembre dernier par l’actrice Stoya, sa compagne de l’époque, puis par 6 autres actrices d’agression sexuelle et de viol, la chute continue pour la pornstar américaine.

Par un tweet laconique, elle avait expliqué que l’homme l’avait plaquée au sol, et que malgré ses plaintes et sa volonté affirmée d’arrêter leur relation sexuelle, ce dernier n’avait rien voulu savoir l’avait par la même violée.

Les langues s’étaient alors déliées, et plusieurs autres actrices avaient également dénoncé les différents abus que l’homme semblait répéter inlassablement.

Suite à cette affaire sordide, plusieurs de ses contrats ont été annulés par les maisons de production, et en plus de voir sa réputation sérieusement ternie, un nouveau coup de semonce s’est abattu sur l’acteur : selon The Real Porn Wikileaks, la résidence de Deen, qui lui sert également de bureau et de studio de production, aurait été perquisitionnée par la police de la ville de Los Angeles !

La raison est simple : de « sérieuses violations dans les conditions de travail et de santé« , selon l’AIDS Healthcare Foundation, ou autrement dit une agence de surveillance de la sécurité et de la santé au travail.

Si la perquisition serait pour le moment uniquement en rapport avec son studio de production, difficile de ne pas faire le lien avec les différentes accusations de viol le concernant par différentes actrices…

La Voix du X vous propose les dessous du milieu du porno et tout ce qui gravite autour.

Populaire

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour accéder à ce site.

ADBLOCK a cassé ce site en voulant supprimer son contenu publicitaire.
Désactivez ADBLOCK pour consulter nos articles.